Retour

Les États européens doivent afficher leur détermination à améliorer la situation des Roms de manière durable et concrète

Commissaire des droits de l'homme Strasbourg 4 avril 2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Les États européens doivent afficher leur détermination à améliorer la situation des Roms de manière durable et concrète

« Le 8 avril, nous célébrerons la Journée internationale des Roms. Cet événement met à l’honneur leur culture et leurs contributions aux sociétés européennes, ainsi que la diversité culturelle en Europe. Le 8 avril, qui commémore le premier Congrès mondial des Roms organisé à Londres en avril 1971, doit aussi nous rappeler qu’il est urgent de mieux protéger les droits humains des Roms. », déclare Dunja Mijatović, Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, en publiant aujourd’hui son article dans le carnet des droits de l’homme.

« Partout en Europe, les violations continues des droits de l’homme à l’encontre des Roms sapent tous les efforts déployés par ailleurs pour améliorer leur accès à l’éducation, aux soins de santé et à l’emploi, et les empêchent de participer pleinement à la société. Voici quelques exemples qui illustrent mon propos. »


Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter