Retour

Solutions numériques pour lutter contre la covid-19 : insuffisances en matière de protection des données personnelles

Conseil de l’Europe Strasbourg 12 octobre 2020
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Solutions numériques pour lutter contre la covid-19 : insuffisances en matière de protection des données personnelles

Un rapport publié par le Conseil de l’Europe identifie un nombre de lacunes en matière de protection de la vie privée et des données personnelles dans des mesures juridiques et techniques adoptées par certains gouvernements des 55 pays africains, latino-américains et européens parties à la « Convention 108 » sur la protection des données pour prévenir la propagation de la pandémie de covid-19. Le rapport « Solutions numériques pour lutter contre la covid-19 » (en anglais seulement) fait une analyse de l’impact du cadre législatif et des politiques adoptés sur les droits au respect de la vie privée et à la protection des données ainsi qu’un bilan technique et approfondi des applications numériques de traçage des contacts et des outils de suivi et de contrôle.

Il appelle les gouvernements à garantir la transparence des solutions numériques pour assurer le respect des droits au respect de la vie privée et à la protection des données. Il regrette par ailleurs qu’en dépit de nombreux appels à la coopération et à l’interopérabilité des solutions numériques visant à prévenir la propagation de la pandémie de covid-19, les pays aient individuellement mis en œuvre des systèmes très divergents, ce qui a limité l’efficience des mesures prises. Le rapport, qui a pour but d’évaluer comment les mesures adoptées respectent la Convention sur la protection des données, contient également des recommandations pour garantir l’efficience et la résilience du cadre de protection des données.

Dans la plupart des pays, les gouvernements ont adopté des mesures d’urgence qui leur ont donné des pouvoirs étendus, en général pour une dure limitée seulement. Le rapport identifie des lacunes dans un nombre de pays pour ce qui est de la conformité aux principes de la « Convention 108 » concernant l’exigence d’une base juridique pour les mesures adoptées, leur proportionnalité et certains aspects tels que leur justification au regard de l’intérêt public et le consentement des personnes concernées au traitement de leurs données. L’une des difficultés particulièrement significatives concerne la limitation des finalités du traitement des données – le rapport signale que, dans certains pays, la frontière entre les objectifs de santé et ceux concernant l’application de la loi n’était pas très nette. Le rapport signale aussi des risques pour la sécurité des données, leur stockage et leur partage qui ont amené des pays à retirer certaines mesures.


Communiqué de presse
Solutions numériques pour lutter contre la covid-19 : un rapport du Conseil de l’Europe évalue la conformité aux principes applicables à la protection des données


Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter