Retour

Le CPT publie un rapport très critique sur les prisons de « l’ex-République yougoslave de Macédoine »

Comité pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants (CPT) Strasbourg 12 octobre 2017
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Le CPT publie un rapport très critique sur les prisons de « l’ex-République yougoslave de Macédoine »

Dans un rapport relatif à sa visite effectuée en décembre 2016, le Comité pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants (CPT) du Conseil de l’Europe critique vivement la façon dont sont traités les détenus et les conditions de détention prévalant à la prison d’Idrizovo, qui accueille 60 % des détenus du pays.

Le rapport rappelle que le CPT a, depuis 2006, maintes fois mis en lumière des problèmes structurels fondamentaux tels que l’absence d’une politique permettant de diriger des institutions complexes, l’inadéquation des procédures de signalement et du système de contrôle ainsi que le manque de gestion du personnel comme l’incapacité du personnel pénitentiaire à exercer sa fonction. Les constatations faites lors de la visite de décembre 2016 montrent que peu de progrès ont été réalisés pour s’attaquer aux problèmes relatifs au système pénitentiaire. En outre, les soins de santé prodigués à la prison d’Idrizovo sont totalement inadaptés et mettent la vie des détenus en danger ; l’absence de tout régime pénitentiaire approprié signifie que les détenus sont désœuvrés ; les conditions de détention observées dans plusieurs quartiers de l’établissement pourraient être considérées comme inhumaines.


Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter