Retour

La commission antiracisme du Conseil de l’Europe met en garde contre le profilage racial dans les services de police

Conseil de l'Europe Strasbourg 6 juillet 2020
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
La commission antiracisme du Conseil de l’Europe met en garde contre le profilage racial dans les services de police

La commission du Conseil de l’Europe contre le racisme (ECRI), qui compte 47 États membres, met en garde contre le profilage racial, ainsi que contre le racisme et les inégalités systémiques, des problèmes auxquels l’Europe est confrontée aujourd’hui. L’ECRI appelle les gouvernements européens à envoyer un signal fort et à agir avec détermination, même s’il est possible que les cas visés ne soient que des événements isolés, et réaffirme que la confiance placée dans la police par l’ensemble de la société renforce la sécurité de tout un chacun.

« Le profilage racial constitue une forme spécifique de discrimination raciale et doit être expressément interdit par la loi », rappelle l’ECRI. Elle ajoute qu’« il génère un sentiment d’humiliation et d’injustice au sein des groupes qui en font l’objet, conduit à leur stigmatisation, à la production de stéréotypes négatifs à leur égard et à leur aliénation et nuit aux bonnes relations entre les communautés. » D’après la Cour européenne des droits de l’homme, le profilage racial peut aboutir à un « racisme institutionnalisé ».

L’ECRI demande instamment aux États membres du Conseil de l’Europe de prendre des mesures dans ce domaine, allant du développement de procédures de recrutement qui garantissent que la composition de la police reflète la diversité de la population à la création d’organismes pleinement indépendants chargés d’enquêter sur les allégations d’abus commis par des policiers. « Il est indispensable de créer une culture policière selon laquelle les abus à caractère raciste sont considérés comme n’ayant aucune place au sein de la police et selon laquelle la prévention et la lutte contre le racisme se poursuivent en toutes circonstances », souligne l’ECRI.

L’ECRI appelle tous les décideurs politiques au sein des États membres du Conseil de l’Europe à profiter des perspectives offertes par ces événements pour envoyer un message clair prônant une tolérance zéro et pour agir efficacement contre le racisme et la discrimination dans les activités de police et dans d’autres domaines pour faire progresser la mise en œuvre des recommandations de l’ECRI et pour mieux faire connaître la dimension historique du racisme et des inégalités, tout particulièrement le colonialisme et l’esclavage, dont les héritages ont affecté l’Europe dans son ensemble.


Communiqué de presse
La commission antiracisme du Conseil de l’Europe met en garde contre le profilage racial dans les services de police


Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter