Retour

Les enfants migrants doivent être informés de leurs droits

Conseil de l’Europe Strasbourg 18 décembre 2018
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Les enfants migrants doivent être informés de leurs droits

Au cours des migrations, les enfants ont le droit d’être informés de leurs droits. Une telle information leur est indispensable pour se faire entendre et participer aux procédures qui les affectent. Ces enfants, qui constituent actuellement l’un des groupes les plus vulnérables d’Europe, se heurtent à des obstacles pour obtenir des informations adaptées aux enfants et à leur âge.

Face à ces défis, et à l’occasion de la Journée internationale des migrants, le Conseil de l’Europe lance aujourd’hui l’ouvrage « Communication d'informations adaptées aux enfants en situation de migration : manuel à l'usage des professionnels de terrain ».

M. Tomáš Boček, Représentant spécial du Secrétaire Général sur les migrations et les réfugiés, a déclaré: « La protection des enfants réfugiés et migrants constitue l’une des activités prioritaires du Conseil de l'Europe. Créé dans le cadre du Plan d’action pour la protection des enfants migrants et refugiés, le manuel sur les informations adaptées aux enfants est essentiel pour leur sécurité et l’accès à leurs droits. Ce manuel s’efforce aussi de relever l’un des principaux défis auxquels se heurtent nos pays, » a-t-il ajouté.

 

Le manuel fournit des exemples de pratiques prometteuses mises en œuvre dans divers pays d’Europe, des idées pratiques pour l’application de ces orientations dans les faits, les situations spécifiques et les facteurs de risque aggravant la vulnérabilité des enfants ou les obstacles qui les empêchent d’accéder à leurs droits; des questions que se posent les enfants à divers moments de leur périple; des recommandation des enfants ; des « règles d’or » pour chaque contexte.

Le livre partage également des citations d’enfants. « Dans la classe, certains sont un peu embarrassés, d’autres sont timides et d’autres sont gênés de ne pas savoir. Ils se sentent coincés, bloqués. Chacun a son histoire. Certains sont présents, dans la classe, mais dans leur tête ils sont ailleurs. Ils se remémorent leur passé. Parfois les gens ont peur, leur situation est très compliquée, ce n’est pas facile » – Hafidjou, 15 ans.

Ce livre est lancé dans le cadre de la Stratégie pour les droits de l’enfant (2016 – 2021).

  • Interview de Mme Ellen Van Vooren, chercheuse et conseillère stratégique, Centre de connaissance des droits de l’enfant (KeKi), l’une des auteures du rapport

Agenda Agenda
21-22 juin 2019 Venise (Italie)

Session plénière de la Commission de Venise

17-21 juin 2019 Strasbourg (Palais de l’Europe, Salle 1)

Conférence pour le 20e anniversaire du GRECO et session plénière du Greco

Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter