Retour

Les autorités de Bosnie-Herzégovine ne doivent ménager aucun effort pour construire une société réellement cohésive et protéger efficacement la liberté des médias

Commissaire aux droits de l’homme Strasbourg 7 novembre 2017
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Les autorités de Bosnie-Herzégovine ne doivent ménager aucun effort pour construire une société réellement cohésive et protéger efficacement la liberté des médias

« Les autorités de Bosnie-Herzégovine devraient jeter les fondements d’une société plus cohésive en s’attaquant aux séquelles de la guerre. Il est particulièrement important d’intensifier les poursuites contre les auteurs de crimes de guerre et de défendre les droits de l’homme de toutes les victimes civiles de la guerre, en particulier les personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays et les familles de personnes portées disparues » a déclaré aujourd’hui Nils Muižnieks, Commissaire aux droits de l’homme, en publiant un rapport fondé sur sa visite effectuée dans le pays en juin dernier.

Soulignant que la justice est une condition préalable pour favoriser la réconciliation interethnique et la cohésion sociale, le Commissaire appelle les autorités de Bosnie-Herzégovine à tous les niveaux à faire en sorte que les victimes de guerre, en particulier les victimes de violences sexuelles et d’actes de torture commis durant le conflit, reçoivent une réparation adéquate et effective. Notant avec préoccupation que plus de 6 800 personnes sont encore portées disparues, il recommande aux autorités de redoubler d’efforts pour faire la lumière sur leur sort et de mettre en place un fonds de soutien pour leurs familles. En outre, le Commissaire recommande d’améliorer encore la protection des témoins et de renforcer l’aide apportée aux quelque 50 000 personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays qui ont besoin d’assistance et d’une attention soutenue. « Les autorités devraient faciliter le retour sûr et durable des personnes déplacées qui souhaitent rentrer et leur garantir l’accès aux droits sociaux et économiques ».

Lire l'intégralité de l'article - Les autorités de Bosnie-Herzégovine ne doivent ménager aucun effort pour construire une société réellement cohésive et protéger efficacement la liberté des médias


Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter