Retour

La Commission du Conseil de l'Europe contre le racisme publie un nouveau rapport sur la Norvège et des conclusions sur l’Espagne et Saint-Marin

Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI) Strasbourg 23 février 2021
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
La Commission du Conseil de l'Europe contre le racisme publie un nouveau rapport sur la Norvège et des conclusions sur l’Espagne et Saint-Marin

Dans son nouveau rapport sur la Norvège publié aujourd'hui avec les commentaires du gouvernement, la Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI) appelle les services norvégiens de protection de l’enfance à renforcer encore leur assistance aux familles en difficulté issues de l’immigration ou de minorités afin d’éviter les mesures très strictes que sont le placement des enfants en famille d’accueil, la limitation, voire la rupture, des contacts entre les enfants et leurs parents biologiques et l’adoption sans leur consentement. Elle recommande également d'élaborer un nouveau plan d'action pour les personnes LGBTI en mettant particulièrement l'accent sur les personnes transgenres et intersexuées.

Outre ces deux recommandations qui doivent être mises en œuvre en priorité et qui feront l’objet d’un suivi au cours des deux prochaines années, l’ECRI a également proposé d’allouer davantage de ressources au soutien des victimes de discrimination, de donner accès à tous les soins de santé nécessaires aux migrants en situation irrégulière et d’interdire les propos haineux de parlementaires et de membres du gouvernement.

L'ECRI a par ailleurs publié ses conclusions de suivi intermédiaire sur l’Espagne. Elle regrette que l’Espagne n’ait pas encore mis en œuvre deux recommandations prioritaires qu’elle avait formulées en 2018 et qui demandaient instamment au pays de mettre en place un organisme de promotion de l’égalité qui soit véritablement indépendant et d’intensifier les actions visant à augmenter rapidement la proportion d’enfants roms qui achèvent la scolarité obligatoire.

Des conclusions de suivi intermédiaire sur Saint-Marin ont également été publiées.


 Press release 
Norvège : éviter les mesures très strictes dans les affaires de garde d’enfants concernant des familles issues de l’immigration ou de minorités et améliorer la situation des personnes transgenres et intersexuées


Agenda Agenda
Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter