"Ce qui vous regarde… No Hate"

 

« Ce qui vous regarde … No Hate » est un outil pédagogique destiné aux éducateurs francophones. Composé d’un DVD et d’une brochure, le kit vise à sensibiliser les jeunes à la haine et au harcèlement en ligne.

Il débute par une courte vidéo mettant en scène un lycéen de 16 ans, Martin, sa petite amie Julie et leurs amis. Des rumeurs concernant la famille de Martin se répandent sur les réseaux sociaux... Découvrez cet outil et comment utiliser le film dans le cadre de l’éducation aux droits de l’homme.

« Ce qui vous regarde… No Hate » est produit par Loupiote, une organisation belge de jeunesse qui réunit des professionnels du cinéma et des pédagogues dont la mission est de sensibiliser les jeunes à une lecture critique du langage cinématographique et d’aiguiser leur regard sur les médias.

Starting Points

Three studies about online hate speech and ways to address it

 

Dans le cadre de la préparation du Mouvement contre le discours de haine, le Service de la jeunesse a commandé trois études « cartographiques » sur les réalités du discours de haine et les jeunes ainsi que sur les projets et campagnes dans ce domaine.

Starting points for combating hate speech online: three studies about online hate speech and ways to address it est une ressource (en anglais) à l’intention des militants, des responsables de jeunesse, des chercheurs, des partenaires et des décideurs associés au projet et à la campagne en ligne.

WediActivists

 

Le jeu de société WediActivists est un outil pédagogique qui permet d’aborder les questions du discours de haine, de la discrimination et de la citoyenneté numérique avec les jeunes. Il a été imaginé par quatre jeunes militants belges* du Mouvement contre le discours de haine.

Le jeu dure environ 2 heures (présentation et débriefing inclus) et est destiné à un public jeune, à partir de 12 ans. Quatre catégories de cartes amènent les joueurs à développer leur culture générale, à laisser exprimer leur créativité, à réagir à des mises en situation et à réfléchir à certaines thématiques. WediActivists se joue max. 20 joueurs (4 équipes) et conjugue aspects ludiques et esprit d’équipe.

Buts du jeu :

  • sensibiliser les jeunes au discours de haine, au droit à la liberté d’expression et à ses limites, au poids des mots et à leur impact sur internet
  • développer l’esprit critique des participants et les aider à analyser les différentes formes de discrimination sur internet, à y réfléchir et réagir
  • encourager les jeunes à être solidaires avec les victimes et les cibles de situations discriminatoires et à faire preuve d’empathie
  • encourager un comportement responsable en appelant au respect des droits de l’homme sur internet
  • favoriser l’engagement civique en ligne et hors ligne des participants.

 En savoir plus sur WediActivists


* Ses concepteurs se sont rencontrés lors de l’Agora Jeunes Citoyens organisé par le Bureau International Jeunesse en avril 2013 à Bruxelles. Wedia (contraction de « We are the media ») s’intéressait à la fois à la lutte contre les injustices sociales au travers des nouveaux médias et au lancement du Mouvement contre le discours de haine. WediActivists est une continuité : puisque nous sommes les médias, alors soyons les médias tels que nous voulons qu’ils soient. « Soyons le changement que nous voulons voir dans ce monde » (Gandhi).

Manuel sur le discours de haine

 

Le droit à la liberté d’expression comporte des devoirs et des responsabilités et est soumis à certaines limites prévues à l’article 10, paragraphe 2 de la Convention européenne des droits de l’homme. Ces limites concernent notamment la protection des droits d’autrui. Il est d’autant plus difficile d’identifier ce qui constitue le « discours de haine » que ce type de discours n’implique pas nécessairement l’expression d’une haine ou de sentiments.

L’auteure, Anne Weber, parvient à dégager de l’ensemble des textes applicables en matière de liberté d’expression et de la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme et d’autres instances plusieurs paramètres qui permettent de distinguer les expressions qui, bien qu’insultantes, sont pleinement protégées par le droit à la liberté d’expression, de celles qui ne bénéficient pas de cette protection.

Vous pouvez télécharger ou acheter le Manuel sur le discours de haine à la librairie en ligne.

Combating Hate Speech through Human Rights Education

Approaches and Resources

 

Cette publication (en anglais) sur un séminaire de formation pilote et une réunion d’experts qui se sont tenus en juin 2017 a pour objectif de restituer intégralement le processus de formation et d’apprentissage du séminaire, les conclusions de la réunion d’experts et les idées intéressantes des initiatives recensées. Les trois volets (éducatif - Séminaire de formation pilote, pratiques – initiatives cartographiées, et stratégique - Réunion d’experts) permettront à d’autres acteurs d’utiliser et de décliner les résultats du projet au niveau national et européen.

The End of the Beginning

Report*of the Evaluation and Follow Up Conference of the No Hate Speech Movement Youth Campaign

 

Ce rapport (disponible en anglais uniquement) reprend de façon synoptique et complète, les principales questions présentées à la Conférence qui s’est tenue à Strasbourg du 27 au 30 mai 2015, ainsi que les réalisations et préoccupations des militants et partenaires de la campagne, des exemples de bonnes pratiques et les problèmes rencontrés par les différentes parties prenantes, leurs réflexions sur l’évaluation de la Campagne et leurs recommandations pour le suivi et les moyens de continuer à lutter contre le discours de haine en ligne et hors ligne.

L’article de Gavan Titley est reproduit dans une annexe spéciale, en tant que contribution à la réflexion sur les réalisations de la campagne et les futurs travaux, notamment dans la perspective des débats sur la radicalisation et ses liens avec le discours de haine et les droits de l’homme, en ligne et hors ligne.


*Inclut les réflexions passées et les orientations futures du Mouvement contre le discours de haine, par Gavan Titley

The Gabala Forum

Report of the Forum of the No Hate Speech Movement Youth Campaign

 

En octobre 2014, Gabala, la plus ancienne ville d’Azerbaïdjan, a accueilli quelque 240 jeunes de 45 pays de toute l’Europe. Des militants, des coordinateurs de campagne, des éducateurs, des représentants de gouvernements, des responsables de jeunesse et des journalistes ont participé au forum de trois jours sur le Mouvement contre le discours de haine.

Le rapport du Forum de Gabala (en anglais) s’appuie sur le travail inestimable de plusieurs rapporteurs volontaires qui ont pris le temps, pendant les sessions et après la clôture du programme officiel, de rédiger des notes sur les parties de programme auxquelles ils ont participé.

 Message du Forum de Gabala au Conseil de l'Europe

The Conference of the No Hate Speech Movement

Une documentation sur la mobilisation, la planification et la mise en réseau pour une campagne efficace avec les jeunes contre le discours de haine en ligne

 

Près de six mois après le lancement de la campagne par le Secrétaire Général du Conseil de l’Europe en mars 2013, le Mouvement contre le discours de haine arrivait au terme de sa phase préparatoire. Des coordinateurs nationaux de campagne et des comités de campagne étaient en place dans la majorité des États membres, des partenariats avec des organisations internationales et des projets étaient en cours de construction et des outils mis en œuvre pour la campagne.

La Conférence de la campagne Européenne a été organisée pour planifier et développer la campagne ensemble et sous tous ses aspects : activités, communication, coordination, ressources, suivi et évaluation, objectifs etc.

Cette documentation (en anglais) de la conférence a été utilisée dans le cadre de la mise en œuvre de la campagne et reste utile pour se souvenir des problèmes, des propositions et de la détermination des participants et des partenaires.

Afficheur de contenus web Afficheur de contenus web

Is this IT?

Report of the Evaluation Conference of the no Hate Speech Movement Youth campaign, held in the European Youth Centre, Strabourg, from 10 to 12 April 2018, compiled by Edouard Portefaix.

 

This report provides an overview of the Evaluation and Closing Conference of the No Hate Speech Movement Youth Campaign. It is structured around the key elements of the Conference: evaluating the Campaign; exploring human rights concerns with regards to hate speech in Europe today and sharing the responses developed within the Campaign framework to address them; envisioning the future of the Movement. The reader will find here the summaries of the interventions of guest speakers, the outcomes of the working groups, some insights into different programme elements, the recommendations from the participants and the conclusions of the Conference.