Retour

Justice pour la mère de deux enfants assassinés

Kontrová c. Slovaquie  | 2007

Justice pour la mère de deux enfants assassinés

… Elle est la victime d’un tyran …

selon la mère de Dana Kontrová, citée par Pluska.

Historique de l’affaire

Pendant des années, Dana Kontrová a fait l’objet d’agressions psychologiques et physiques de son mari. Elle s’est rendue à plusieurs reprises à la police pour dire que son mari était violent et psychologiquement instable.

Elle s’est plainte notamment après que son mari l’avait battue avec un câble électrique. Deux mois plus tard, elle a téléphoné à la police et l’a informée qu’il avait un fusil de chasse et qu’il avait menacé de se suicider ses enfants et lui.

En droit slovaque, la police aurait dû lancer des investigations pénales et prendre des mesures pour protéger la famille. Cependant, elle n’a rien fait de tout cela.

Deux jours plus tard, l’homme a pris le fusil de chasse et a tué les deux enfants du couple, âgés de cinq et un an avant de retourner l’arme contre lui.

Arrêt de la Cour européenne

En vertu de la Convention européenne des droits de l’homme, l’Etat doit protéger la vie des habitants quand elle est menacée. La Cour a estimé que la police n’avait rien fait en ce sens dans cette affaire bien qu’elle ait été clairement avertie et qu’elle soit contrainte de prendre des mesures en droit slovaque.

L’inaction des autorités constituait une violation du droit à la vie.

La conséquence directe de ces défaillances a été la mort des enfants de la requérante.

Arrêt de la Cour européenne des droits de l’homme, mai 2007

Suites

Dana a été indemnisée. Elle a déménagé en République tchèque et a fondé une nouvelle famille.

Le Gouvernement slovaque a pris des mesures pour faire en sorte que toutes les autorités compétentes connaissent ces événements et pour souligner la nécessité d’une meilleure réaction de la police. L’arrêt de la Cour européenne a été envoyé à toutes les cours régionales, au chef de la police et à l’ensemble des commissaires de police de district.


Exemples similaires

Réformes déclenchées par le défaut d’enquêter sur la mort d’un handicapé placé en garde à vue

Valdis Jasinskis était sourd-muet. Il est tombé sur des marches à l’extérieur d’une fête d’étudiants et s’est cognée la tête. La police a été informée de sa blessure et de son handicap, mais elle l’a enfermé dans une cellule et n’a pas tenu compte de ses tentatives de communiquer. M. Jasinskis est mort ensuite à l’hôpital et l’incident n’a pas donné lieu à des investigations effectives. Cela a...

Read more

Un garçon âgé de quinze ans poignardé devant une école alors que les autorités n’ont pas pris de mesures

Le directeur d’une école a demandé à la police d’être présente devant les portes de son école, en raison de graves problèmes entre les jeunes. Aucune aide n’a été offerte. Sedat Kayak, un adolescent de quinze ans, a été poignardé à mort par un autre élève juste devant l’école. La Cour européenne a estimé que les autorités avaient manqué à leur obligation de protéger les enfants. L’affaire a...

Read more

Modification des pratiques médicales pénitentiaires suite à la mort d’un détenu

Un jeune homme souffrant de psychose et de dépression purgeait une peine de prison pour vol. Alors qu’il était en prison, il s’est suicidé. La Cour européenne a jugé que les autorités n’avaient pas fait tout ce qui était en leur pouvoir pour protéger sa vie. De nouvelles lois ont été adoptées afin d’aider le personnel pénitentiaire à éviter les suicides de détenus.

Read more

Enquête « totalement insuffisante » sur une mort suspecte et réforme des enquêtes criminelles

Le frère de Tatiana Trufin avait trouvé la mort dans des circonstances suspectes. Malgré l’existence d’indices donnant à conclure à une agression, les autorités ne s’étaient guère employées à faire progresser l’enquête durant les douze années suivantes. La Cour européenne a jugé que leurs efforts avaient été totalement insuffisants. Ses conclusions ont influé sur les réformes mises en œuvre en...

Read more