Cracovie et Auschwitz-Birkenau (Pologne), 4-6 mai 2005

Marek Edelmann et le Cardinal Jean-Marie LustigerUn séminaire sur l'“Enseignement de la mémoire et patrimoine culturel” s'est tenu à Cracovie (Université Jagellonne) du 4 au 6 mai, dans le cadre de la présidence polonaise du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe et à l’occasion du 60e anniversaire de la libération des camps. Ce séminaire qui a réuni les ministres de l’Education des 48 Etats signataires de la Convention Culturelle européenne, a fêté cette année son 50e anniversaire

L’objectif était de dégager une approche différente de l’enseignement de la mémoire, qui permette de sensibiliser les jeunes à travers diverses facettes du patrimoine culturel.

Le temps fort a été la journée du souvenir de la Shoah, qui tombait cette année le 5 mai, Journée de l’Europe. Les Ministres se sont retrouvés sur le site des camps et ont participé à la ''Marche des Vivants'' qui mène du camp d’Auschwitz à celui de Birkenau (3,5 km) au côté de plus de 20.000 jeunes.

Chaque ministre a été invité à inclure un jeune dans sa délégation. Sur la base de leurs connaissances préalables, de leurs sentiments et réactions suite aux visites des camps, les jeunes ont réalisé une œuvre plastique collective de 10 mètres sur 1m50 qu’ils ont présentée aux Ministres.

Ce séminaire ministériel a été couronné de succès notamment grâce à la participations de ministres et de hauts décideurs gouvernementaux. De nombreuses personnes charismatiques, comme Elie Wiesel, le Cardinal Lustiger et Marek Edelmann, ont également participées à cet événement. Les participants ont reconnu l'importance de ce sujet et des difficultées liées à son enseignement. Plusieurs propositions ont été faites pour mettre en oeuvre des programmes de formation d'enseignants.

Dernière publication Dernière publication