Les activités de formation visent à:

  • encourager les Etats signataires de la Convention culturelle européenne de 1954 à développer dans leur curriculum un enseignement sur l’Holocauste afin de garantir que ce sujet soit abordé au moins une fois au cours de la scolarité de chaque jeune européen ;
  • Organiser en coopération avec des ministères de l’éducation nationaux des ateliers européens de formation de formateurs et d’enseignants afin d’optimiser la qualité de cet enseignement ;
  • Répondre aux attentes et aux besoins des professeurs européens au niveau du matériel pédagogique à utiliser en classe.

Dernière publication Dernière publication