Retour

Cérémonie nationale du souvenir

Le 24 juin dernier s’est déroulée sur le site de l’ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof, la cérémonie nationale du souvenir.
Natzwiller 08/08/2018
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Cérémonie nationale du souvenir

Pour rendre hommage aux déportés du camp du Struthof, la veillée aux flambeaux est une tradition. Les derniers survivants avaient pris place en tête du cortège. Ils sont aujourd'hui nonégénaires. Comme Henri Mausson, 93 ans, arrivé au camp le 20 novembre 1943 : "Il y avait moins 20° et cinquante centimètres de neige, se souvient le vieil homme. Lui est resté dans l'enfer du Struthof jusqu'en novembre 1944.

Ils incarnent la mémoire vive de cette histoire récente et douloureuse. Les brimades, les tortures, la faim, le froid et les exécutions... ils ont vécu toute l'horreur des camps. Ils considèrent que raconter tout cela est leur devoir. "Nos camarades nous ont dit, si un jour vous vous en sortez, racontez. Et quand je viens ici, je raconte", explique Jean Villeret, 94 ans, ancien déporté.

 

Le Directeur de la participation démocratique, Matjaž GRUDEN, a participé à la cérémonie de commémoration soulignant l’importance de la mémoire de la Shoah et de la déportation pour le Conseil de l’Europe. Lien vers le discours de Matjaž GRUDEN


Afficheur de contenus web Afficheur de contenus web
Dernière publication Dernière publication