Les campagnes d’ONG nationales dans le cadre du projet "Mobilisons-nous contre le sexisme !" ont été menées, en 2020-2021, par les organisations membres du Lobby européen des femmes (LEF) en Belgique, Bulgarie, Croatie, Hongrie, Irlande, Pays-Bas, Portugal, Roumanie et Espagne, afin de sensibiliser et combattre le sexisme dans des secteurs clés de la société.

 

 Une première phase du projet a été mené dans neuf pays en 2020. La seconde phase a été mise en œuvre dans sept pays (les mêmes sauf en Belgique et en Irlande).

 Le projet avait pour objectif de promouvoir la mise en œuvre de la Recommandation du Conseil de l'Europe CM/Rec(2019)1 sur la prévention et la lutte contre le sexisme. Il a utilisé les outils de la campagne du Conseil de l’Europe “Sexisme: vois-le, dis-le, stoppons-le!“, que sont la page d'action et la vidéo, ainsi que le quizz, qui explique ce qu'est le sexisme et comment le prévenir et le combattre.

 En 2021, Le LEF a également publié une déclaration avec des recommandations sur le sexisme, qui se réfère à la Recommandation CM/Rec(2019)1.

 Le projet a été mis en œuvre par le Conseil des femmes des Pays-Bas (Nederlandse Vrouwenraad - NVR) aux Pays-Bas.

 
                  
A PROPOS DE LA CAMPAGNE NATIONALE A PROPOS DE LA CAMPAGNE NATIONALE

  Le NVR a lancé différentes initiatives dans le cadre de ce projet pour prévenir et combattre le sexisme: des discussions sur le sexisme avec un groupe d'étudiant·es de l'Université appliquée HKU Utrecht, des discussions pendant le week-end des jeunes féministes, une formation de 3 jours initiée par le NVR afin de rassembler 30 jeunes femmes et réfléchir à l'avenir du féminisme. L'un des ateliers de cette formation portait sur les stéréotypes de genre.

 Plus d'informations (en anglais)

points forts points forts

 Sphère privée et organisations de la société civile

Diffusion par e-mail aux organisations membres du NVR, partenaires de l'alliance nationale, à d'autres ONG de femmes, syndicats, aux commissions de femmes des partis politiques nationaux, CSO (santé publique, éducation et entreprises), CSO de femmes inspirées par la paix et la religion, associations de jeunes, organisations de femmes migrantes, en leur demandant de partager l'information avec leurs membres et notamment de la publier sur leurs sites Internet et leurs médias sociaux. Toutes les parties contactées ont partagé la recommandation du Conseil de l’Europe ainsi que les outils de la campagne, en particulier le quizz, dans leurs espaces et participent aux activités.

 Secteur public

Engagement étroit et régulier avec les député·es néerlandais·es, les responsables politiques, décideurs et décideuses des départements nationaux des ministères, entre autres. OCW (éducation, émancipation), VWS (santé publique, bien-être, sports), J&V (justice et sécurité), MinBuza (affaires étrangères), Vereniging van Nederlandse Gemeenten (VNG, association nationale des municipalités), des représentant·es nationaux, régionaux et locaux des partis politiques. Ils et elles ont partagé la recommandation du Conseil de l'Europe et ont engagé des discussions sur la cohésion entre les politiques nationales (stratégie pour l'égalité de genre) et internationales (Convention d'Istanbul) et les recommandations du Conseil de l'Europe en matière de lutte contre le sexisme. Il a été demandé à ces bureaux de diffuser la recommandation du Conseil de l’Europe et les outils de campagne par le biais de leurs sites internet, de leurs listes de diffusion et médias sociaux, et certaines agences ont affiché des liens vers la recommandation sur leur site internet.

PERSONNES CONTACT PERSONNES CONTACT

 Marion Minis, Experte nationale en marchés publics sensibles au genre - AEIDL (Association européenne pour l'information sur le développement local) & Tonny Filedt Kok, Premier Vice-président - Fédération européenne du Soroptimist International

EVENEMENTS & WEBINAIRES EVENEMENTS & WEBINAIRES

 16 octobre, 7 and 28 novembre 2020

  Activités avec les jeunes filles et les jeunes féministes - Week-end des jeunes féministes (YFW)

Atelier en ligne sur les stéréotypes de genre et le sexisme par Sareh Heydari, étudiante à l'université technique d'Eindhoven. Elle est l'une des rares femmes à étudier les STIM. L'objectif de cette activité était, entre autres, de rassembler les jeunes femmes pour les responsabiliser et de diffuser le projet auprès de toutes et tous.

Ordre du jour et intervenant·es : Programme du YFW: programme des rencontres hybrides

Public cible : 30 participant·es (18-30 ans) + animateurs et animatrices (7)

 Vidéo

 21 novembre 2020

  Assemblée générale NVR

Le but de cette activité était de discuter des affaires et des activités du NVR avec ses membres.

L'événement était destiné aux membres du NVR et à ses partenaires en général. Ils et elles ont tous et toutes été informé·es sur le projet (59 participant·es). Les participant·es ont été informé·es en amont sur cette campagne et ont eu une lettre du LEF, et le recevront une deuxième fois après l'AG, ainsi que le procès-verbal, les documents et les liens. Cela pourrait les encourager à soulever le thème au sein de leurs propres organisations.

 Rencontre avec des étudiant·es de HKU

Objectif de l'activité: sensibiliser au sexisme et au projet, promouvoir la recommandation du Conseil de l’Europe en expliquant la campagne et le matériel afin de bien diffuser le message. Entre octobre et décembre 2020, le NVR a échangé avec (en ligne à plusieurs reprises, également par e-mail et par téléphone) des étudiant·es de l'université appliquée HKU à Utrecht, travaillant à leur demande pour leurs mineur·es sur le sexisme. Ils et elles ont réfléchi ensemble et discuté des formes de sexisme, de leurs expériences personnelles et de la campagne. Ils et elles ont présenté leur projet le 11 janvier 2021, durant une session qui était ouverte aux étudiant·es, aux professeur·es ainsi qu’au public. Les étudiant·es ont particulièrement apprécié le quizz par sa simplicité et parce qu’il est amusant, et ont reconnu des situations telles que décrites dans le matériel de ‘Mobilisons-nous contre le sexisme!’.

 21 juillet 2021

Le NVR a organisé un événement de sensibilisation des jeunes sur le thème du sexisme, en collaboration avec BEAU Edelweiss (qui fait partie du mouvement scout français). 10 scouts français ont discuté d'un projet de film européen sur la discrimination, le sexisme et le racisme. Ils ont discuté du sexisme avec le Conseil des femmes des Pays-Bas et ont échangé des idées, des opinions et des expériences (personnelles) sur le sexisme et son lien avec la discrimination et le racisme.

 3-4 septembre 2021

Le NVR a organisé un atelier de week-end pour jeunes féministes sur les stéréotypes de genre afin de rassembler 30 jeunes femmes et de réfléchir à l'avenir du féminisme; une discussion en espace ouvert sur le sexisme au travail a eu lieu. 

 Février–Juillet 2022

La HKU (université appliquée) a publié sur son intranet une mission pour que ses étudiant·es travaillent sur le thème de la violence à l’égard des femmes au cours de la période février-juillet 2022. En outre, la multinationale de la mode Yves Saint Laurent a invité le Blijfgroep (refuge national pour les femmes victimes de la violence à l’égard des femmes) à collaborer aux Pays-Bas dans le cadre de sa campagne mondiale "La violence n'est pas de l'amour", ceci afin de fournir des informations sur le sujet et de sensibiliser les écoles (secondaires) à la violence entre partenaires.

Version néerlandaise

 Rec/CM(2019)1

Outils en néerlandais

OUTILS COMMUNICATION OUTILS COMMUNICATION
MATERIELS MATERIELS

 Dépliant

 Brochure NLANG