Retour

Un nouveau rapport est disponible sur la collecte de données sur la violence à l'égard des femmes en Bosnie-Herzégovine

Sarajevo 12/07/19
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Un nouveau rapport est disponible sur la collecte de données sur la violence à l'égard des femmes en Bosnie-Herzégovine

La Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique, également connue sous le nom de Convention d'Istanbul, exige que les États parties recueillent des données administratives pertinentes sur toutes les formes de violence à l'égard des femmes couvertes par la Convention. Ces données sont nécessaires pour se faire une idée précise de l'ampleur du problème, ce qui permet à son tour de mieux élaborer des politiques de prévention et de lutte contre cette violence.

La collecte de données administratives sur la violence à l'égard des femmes nécessite une approche coordonnée et intégrée, impliquant à la fois la société civile et les organismes gouvernementaux. L'article 11 de la Convention d'Istanbul exige également que des données pertinentes ventilées soient collectées pour tous les types de violence à l'égard des femmes couverts par la Convention : violence psychologique, harcèlement, violence physique, violence sexuelle, mariage forcé, mutilation génitale féminine, avortement ou stérilisation forcé, et harcèlement sexuel.

Dans le cadre du projet « Renforcer les capacités institutionnelles de la Bosnie-Herzégovine pour prévenir et combattre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique », le Conseil de l'Europe a mené des recherches sur les pratiques actuelles de collecte de données administratives en Bosnie-Herzégovine. Le rapport intitulé "Collecte de données administratives sur la violence à l'égard des femmes et la violence domestique en Bosnie-Herzégovine conformément aux normes de la Convention d'Istanbul" (en anglais uniquement) compare les systèmes actuels en place aux exigences de l'article 11 de la Convention d'Istanbul.

Ce rapport sera présenté à l'atelier final du projet le 12 juillet 2019 ; il contient des recommandations afin d’aider les autorités dans le domaine de la prévention et de la lutte contre la violence à l’égard des femmes.

Le projet contribue à la réalisation des objectifs du Plan d'action 2018-2021 du Conseil de l'Europe pour la Bosnie-Herzégovine, ainsi que la Stratégie du Conseil de l'Europe pour l'égalité entre les femmes et les hommes 2018-2023, et, est financé par le Ministère fédéral allemand des Affaires étrangères.

Rapport "Collecte de données administratives sur la violence à l'égard des femmes et la violence domestique en Bosnie-Herzégovine conformément aux normes de la Convention d'Istanbul" et son annexe (en anglais uniquement)