Retour

Avocat-e-s de l'aide juridique et accès des femmes victimes de violence à la justice

Strasbourg 04/12/2020
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Avocat-e-s de l'aide juridique et accès des femmes victimes de violence à la justice

[I] J'ai toujours dû faire face à l'argument selon lequel l'agresseur ne doit pas être expulsé du logement commun alors qu'il n'a pas d'autre endroit où vivre. Je peux désormais me référer à cette affaire et demander que l'agresseur soit expulsé lorsqu'il représente un risque pour les autres membres de la famille en raison de son agressivité. Je comprends que son droit à la propriété ne l'emporte pas sur le droit à l'intégrité physique de la victime". C'est l'une des réflexions qui ressortent de la série de webinaires organisée dans le cadre du projet du programme conjoint de l’Union Européenne et du Conseil de l’Europe, le Partenariat pour une bonne gouvernance II: Accès des femmes à la justice: application de la Convention d'Istanbul et des autres normes européennes en matière d'égalité de genre

 

Du 1er au 4 décembre 2020, 27 avocat-e-s de l'aide juridique de Géorgie et de la République de Moldova ont discuté des normes internationales en matière d'accès des femmes à la justice et de violence à l’égard des femmes, notamment de la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l'homme et des normes de la Convention d'Istanbul, des approches sensibles à la dimension de genre dans le traitement des cas de violence à l’égard des femmes, ce qui est crucial pour leur travail d'aide juridique auprès des victimes.