Retour

Confinement COVID-19: Pour beaucoup de femmes et d'enfants, le foyer n'est pas un lieu sûr

Strasbourg 24/03/2020
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Confinement COVID-19: Pour beaucoup de femmes et d'enfants, le foyer n'est pas un lieu sûr

Dans une déclaration publiée aujourd'hui, Marceline Naudi, Présidente du GREVIO, a appelé les Etats parties à la Convention d'Istanbul à respecter ses normes pendant la pandémie COVID-19. « Les mesures de confinement permettent aux auteurs de violence de renforcer leur pouvoir et d’exercer encore plus de contrôle au sein du foyer».

Jamais auparavant, il n'a été aussi nécessaire de s'assurer que des services de soutien sont disponibles et que les femmes et les filles sont informées des endroits offrant de l'aide. « De nombreuses administrations nationales cherchent à faire face aux risques que cette pandémie pose pour les femmes victimes de violence et travaillent déjà à trouver des solutions innovantes », a-t-elle déclaré, appelant toutes les Parties à suivre cette voie.

Texte de la déclaration