Retour

Premier programme de mentorat pour les professionnel.le.s du droit dans les pays du Partenariat oriental

Budapest, Hongrie 21-22/10/19
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Premier programme de mentorat pour les professionnel.le.s du droit dans les pays du Partenariat oriental

Les 21 et 22 octobre 2019, les instituts de formation des juges et procureur.e.s des pays du Partenariat oriental ont participé à un programme de deux jours de formation des mentor.e.s organisé par le Conseil de l'Europe. Grâce à des discussions et à des méthodes interactives basées sur l’expérience, les participant.e.s se sont familiarisé.e.s avec la méthodologie et les concepts clés du mentorat, ce qui leur a permis d’accroitre leur motivation et leurs connaissances afin d’appliquer les normes du Conseil de l'Europe en matière de droits humains dans leur dimension du genre, et des normes spécifiques adoptées par l’organisation en matière d'égalité entre les femmes et les hommes.

Ce programme novateur de mentorat destiné aux professionnel.le.s du droit vise à renforcer la formation continue des praticien.ne.s dans le domaine de la justice, en particulier des juges et des procureur.e.s, afin de garantir l'égalité d'accès à la justice pour les femmes et les hommes dans les pays du Partenariat oriental (Arménie, Azerbaïdjan, Belarus, Géorgie, République de Moldova et Ukraine).

Comme l'a mentionné l'un des participants au cours de formation, "notre attitude à l'égard de nos concitoyens, et spécialement les femmes, pourrait contribuer à assurer la pleine protection des droits humains pour tous". Par conséquent, la création d'espaces de réflexion et de perfectionnement professionnel pour les praticien.ne.s du droit garantira une justice sans préjugés sexistes pour tou.te.s.

L'événement a été organisé par deux expertes du Conseil de l'Europe, Zora Csalagovits et Elisabeth Duban, qui ont combiné leur expertise sur l'accès à la justice et les méthodologies éducatives, en proposant un cours de formation étape par étape sur le rôle du mentor dans un environnement juridique et comment faciliter le développement de systèmes judiciaires sensibles au genre en renforçant les valeurs et attitudes entre pairs praticiens du droit.

La formation de mentors a été la première activité organisée dans le cadre du projet PGG II "Accès des femmes à la justice: application de la Convention d'Istanbul et des autres normes européennes en matière d'égalité des genres". Elle s'appuie sur des ressources pratiques pour les professionnels du droit élaborées dans le cadre de projets PGG régionaux antérieurs sur le thème du renforcement de l'accès des femmes à la justice.