Retour

15e réunion de la Commission pour l’égalité de genre du Conseil de l'Europe, 22-24 mai 2019

Strasbourg 22-24/05/2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
15e réunion de la Commission pour l’égalité de genre du Conseil de l'Europe, 22-24 mai 2019
La Commission pour l'égalité de genre (GEC) s' est tenue sa 15ème réunion à Strasbourg du 22 au 24 mai 2019. Au cours de cette réunion, des échanges de vues ont eu lieu avec Dunja Mitajović, Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe, Snežana Samardžić-Marković, Directrice générale de la démocratie du Conseil de l'Europe, Feride Acar, Présidente du Groupe d'experts sur la violence contre les femmes et la violence domestique, et Alia El-Yassir, Directrice régionale du programme ONU Femmes, Europe et Asie centrale. Des collègues de la Division des sports et du Groupe Pompidou ont présenté également leurs travaux sur l'égalité entre les femmes et les hommes. Suite à l'adoption récente de la recommandation du Comité des Ministres sur la prévention et la lutte contre le sexisme, la GEC a examiné les moyens de promouvoir et mettre en œuvre cette recommandation dans les États membres. Des débats thématiques ont eu également lieu sur des sujets tels que les femmes, la paix et la sécurité - résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies, l'intelligence artificielle, big data et algorithmes et le contrecoup concernant l’égalité entre les femmes et les hommes. En marge de la réunion de la GEC, a été également prévue une exposition destinée à présenter les différents projets de coopération menés par la Division de l'égalité entre les femmes et les hommes dans les États membres. Le troisième jour de la réunion a été consacré à une conférence thématique sur « Les droits des femmes à la croisée des chemins : renforcer la coopération internationale pour une pleine application des cadres juridiques ». Cette conférence, organisée par le Conseil de l'Europe en coopération avec la Rapporteuse spéciale des Nations Unies sur la violence contre les femmes, ses causes et ses conséquences, et avec la Présidence française du Comité des Ministres, a réunit des membres des mécanismes internationaux de suivi, notamment du Groupe d'experts sur la lutte contre la violence faite aux femmes et la violence domestique (GREVIO) et du Comité des Parties de la Conférence d'Istanbul, des membres de la GEC, des experts internationaux et des organisations non gouvernementales.