Veuillez sélectionner des recommandations et/ou des pays dans la liste déroulante qui se trouve à droite.

Retour

Village thématique de l’extraction de lignite

Village thématique de l’extraction de lignite

Localisation de l’initiative :

POLOGNE, Pila-Mlyn dans la région des forêts de Tuchola


Lien avec les recommandations de la Stratégie 21 :

D5 - Encourager la réutilisation du patrimoine et l’utilisation des savoirs et pratiques traditionnels


Durée de l'initiative :

Date de début: 2012 / Date de fin : en cours


Motivation / Méthodologie

Le village de Pila-Mlyn (109 habitants), près de Gostycyn, dans la région du centre-nord de la Pologne, a été confronté à de graves problèmes socio-économiques, notamment un taux de chômage élevé et le départ à l’étranger de jeunes de la région en quête d’un travail. Le manque de perspectives était principalement dû à l’absence d’un secteur secondaire et/ou tertiaire fort, et à la conviction commune que les lieux historiques situés dans le village n’avaient aucun potentiel. Or, ces derniers recélaient des mines de lignite souterraines uniques exploitées pendant la période 1886-1939. Il s’agissait du seul exemple existant dans le nord de la Pologne. Les cultures des terres agricoles et forestières ont progressivement fait disparaître les vestiges des mines et la mémoire des mineurs. Jusqu’à ce qu’une catastrophe se produise : l’un des terrains à bâtir situés dans le village s’est effondré en raison de l’extraction ancienne du charbon. Face à cet événement, la collectivité locale a décidé : 1) d’assurer la sécurité des personnes et de protéger leurs maisons contre les conséquences de la présence de mines souterraines anciennes et 2) d’examiner et de protéger le patrimoine. En 2008, des villageois partageant les mêmes idées ont créé une ONG appelée BUKO. En 2009, des recherches archéologiques ont porté sur les mines situées dans la forêt voisine. De 2009 à 2011, les archives nationales et étrangères ont été examinées pour trouver suffisamment d’informations sur l’histoire des anciennes mines d’abord allemandes, puis polonaises. Les premières activités, soutenues par le FEADER, ont été réalisées en 2011. Elles visaient à enrichir les connaissances sur l’artisanat ancien, l’économie sociale, le tourisme et à développer les compétences personnelles nécessaires pour préparer les acteurs locaux à établir un « village thématique » (2011-2012). En 2012, le développement du village a commencé par la création d’un écomusée souterrain. Le nombre de touristes n’a cessé d’augmenter et d’autres sites du village ont été reconstruits et construits grâce à un financement de l’UE. Entre autres réalisations : des éléments de galeries de mine ont été reconstruits (2013), un sentier naturel et historique a été aménagé (2013), une maison de poterie a été reconstruite (2015), et une tente de conférence permanente a été installée dans le village (2015). Grâce à la revalorisation du patrimoine et aux fonds de l’UE (10 petits projets de subventions dans le cadre du programme LEADER), le projet a fortement bénéficié du soutien et de la contribution des partenaires locaux. En outre, le bâtiment d’une scierie a été rénové (2015-2019) à la suite d’un premier exercice bénéficiaire. Il sert désormais de lieu de rencontre et de conférence pour les membres de la collectivité locale. L’association a créé des activités pour les jeunes locaux et les a incités à participer davantage à la vie du village en leur offrant des possibilités de bénévolat (également par le biais de camps de bénévoles cofinancés).

L’objectif principal du projet était de faire évoluer la situation économique du village en valorisant son histoire très riche et son patrimoine industriel. L’objectif secondaire, qui pouvait être considéré comme une condition préalable à la réalisation du projet, était d’encourager les habitants à croire au potentiel de leur village.


Obstacles / Barrières

Difficultés à convaincre les membres de la collectivité locale que son patrimoine pouvait être valorisé.

Absence de bonnes pratiques antérieures et d’exemples d’activités de ce type dans la région et le pays (savoir-faire).

Manque de soutien financier pour mener l’étude archéologique initiale du patrimoine (démarrage).

Manque de confiance dans les propres compétences des membres de la collectivité locale, en particulier dans le domaine du tourisme, de la narration historique et de la résurgence d’anciennes compétences.

Manque de bénévoles contribuant à la conservation, l’examen et la valorisation du patrimoine.


Changement / Impact

Le village est devenu une destination touristique. Actuellement, une dizaine d’anciens chômeurs sont employés à l’entretien des attractions touristiques. Sept occupent des postes temporaires liés à la saison touristique, et cinq des postes à temps plein. L’association BUKO s’est elle-même transformée, passant d’un groupe de personnes actives à une entreprise sociale appelée « Brown Coal Mining Village Ltd ». L’association s’est lancée dans des activités commerciales et elle est devenue un nouvel opérateur touristique dans la région de Bory Tucholskie. En 2018, près de 8.000 touristes visitaient le village et réutilisaient le patrimoine et ce nombre augmente chaque année. Les autorités locales ont également remarqué le potentiel du patrimoine, les efforts des membres de la collectivité locale et le nombre croissant de touristes qui visitent le village. Elles ont donc commencé à coopérer étroitement dans le cadre de l’initiative en lui apportant son soutien ainsi que des infrastructures techniques, notamment des nouveaux trottoirs, des routes, des emplacements pour autocars et de nouvelles canalisations d’eau courante. Un petit village en partie oublié et inactif est ainsi devenu une destination touristique florissante qui continue de se développer.


Leçons apprises

Ce projet est un exemple classique de la façon dont le niveau d’approche européen peut mobiliser une collectivité locale et l’aider à valoriser efficacement les ressources régionales. La mise en œuvre de ce projet a permis de mettre en évidence que l’analyse initiale des ressources locales et du potentiel d’une région devait être effectuée avant le commencement d’un projet, quel qu’il soit.


Ressources en ligne

https://pl-pl.facebook.com/gorniczawioska


Contact 

Weyna, Wojciech
BUKO Association
[email protected]
www.gorniczawioska.pl


Source de financement

Financement public/privé partagé

DÉTAILS DU FINANCEMENT
Fonds FEADER (LEADER), fonds FSE, fonds FEDER, fonds nationaux polonais, fonds de l’association BUKO, fonds Gornicza Wioska Ltd.


FILTRE PAR FILTRE PAR
Composantes
1. LA COMPOSANTE « SOCIALE » (S)
S1
S10
S2
S3
S4
S5
S6
S7
S8
S9
2. COMPOSANTE « DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL ET ÉCONOMIQUE » (D)
D1
D10
D11
D2
D3
D4
D5
D6
D7
D8
D9
3. COMPOSANTE « CONNAISSANCE ET ÉDUCATION » (K)
K1
K10
K11
K2
K3
K4
K5
K6
K7
K8
K9
Pays et organisations internationales
Albanie
Andorre
Arménie
Autriche
Azerbaïdjan
Bélarus
Belgique
Bosnie-Herzégovine
Bulgarie
Croatie
Chypre
République tchèque
Danemark
Estonie
Europe
Finlande
France
Géorgie
Allemagne
Grèce
Saint Siège
Hongrie
Islande
Irlande
Italie
Kazakhstan
Lettonie
Liechtenstein
Lituanie
Luxembourg
Malte
Monaco
Monténégro
Pays-Bas
Macédoine du Nord
Norvège
Pologne
Portugal
République de Moldova
Roumanie
Fédération de Russie
Saint Marin
Serbie
République slovaque
Slovénie
Espagne
Suède
Suisse
Turquie
Ukraine
Unesco
Royaume-Uni
Reset Filter

The golden collection of good practices