Zurück

Pays-Bas et Slovénie : le Comité des Ministres adopte des recommandations sur la promotion des langues régionales et minoritaires

Comité des Ministres Strasbourg 23 septembre 2020
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Pays-Bas et Slovénie : le Comité des Ministres adopte des recommandations sur la promotion des langues régionales et minoritaires

Le Comité des Ministres du Conseil de l’Europe a adopté des recommandations à l’attention des Pays-Bas et de la Slovénie, sur la base des rapports d’évaluation établis par le Comité d’experts créé en application de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires (CELRM).

Aux Pays-Bas, la Charte s’applique au frison, au limbourgeois, au bas-saxon, au romani et au yiddish, mais la seule langue pour laquelle le gouvernement central et les autorités provinciales ont une responsabilité commune est le frison. Les recommandations prioritaires adressées aux Pays-Bas comprennent le renforcement de l’enseignement du frison et en frison à tous les niveaux du système éducatif, l’adoption de politiques structurées pour le romani et le yiddish et la poursuite du développement de l’enseignement du limbourgeois et du bas-saxon en tant que matières du programme scolaire ordinaire. (Voir les recommandations et le rapport d’évaluation sur les Pays-Bas).

En Slovénie, la Charte s’applique au hongrois et à l’italien, qui bénéficient d’un niveau élevé de protection juridique en tant que langues co-officielles dans certaines régions, ainsi qu’au croate, à l’allemand, au romani et au serbe. L’une des recommandations prioritaires adressées à la Slovénie est de reconnaître le croate, l’allemand et le serbe, qui sont traditionnellement parlés en Slovénie, en tant que langues minoritaires afin de renforcer leur protection au titre de la Charte européenne. En outre, il conviendrait de développer davantage l’enseignement de la langue romani et de la culture rom, d’affecter des ressources suffisantes à la diffusion d’émissions de télévision en hongrois et en italien et d’intensifier les actions visant à sensibiliser le grand public aux langues régionales et minoritaires dans l’éducation et les médias. (Voir les recommandations et le rapport d’évaluation sur la Slovénie).

Le Comité des Ministres a également pris note d'un rapport pour évaluer la mise en œuvre des recommandations pour action immédiate adressées aux autorités de la République tchèque par le Comité d’experts de la CELRM en 2019.


Termine Termine
1-3 December Strasbourg

Implementing ECHR judgments

23. - 27. NOVEMBER ONLINESEMINAR (11.00 – 12.45 Uhr und 16.00 – 18.00 Uhr MEZ)

Künstliche Intelligenz und die Beteiligung von Jugendlichen

Der Europarat auf Der Europarat auf

       

Bilderdatenbank Bilderdatenbank
galleries link
Facebook Facebook
@coe auf Twitter @coe auf Twitter