Zurück

Nouvelles lignes directrices pour le recrutement et la formation du personnel des services pénitentiaires et de probation

Conseil de l’Europe Strasbourg 6 novembre 2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Nouvelles lignes directrices pour le recrutement et la formation du personnel des services pénitentiaires et de probation

Le Conseil de l’Europe a publié aujourd’hui un nouvel ensemble de lignes directrices destinées à aider ses 47 Etats membres à améliorer le recrutement, la formation et le développement professionnel du personnel des services pénitentiaires et de probation. Les lignes directrices ont été conçues comme un moyen de partager les bonnes pratiques en tenant compte de la diversité des critères utilisés dans différents pays.

Le document rappelle un certain nombre de principes que les gouvernements devraient s’attacher à respecter, par exemple un effectif en personnel suffisant, un statut professionnel et une formation adéquate pour les agents concernés qui devront exercer leur travail en suivant des règles d’éthique élevées.

Les lignes directrices contiennent des recommandations spécifiques concernant le niveau d’étude minimum à l’entrée pour le personnel et les critères de recrutement ; le recrutement devrait être mené de manière équitable et transparente, en tenant compte des compétences personnelles et des valeurs requises pour les agents travaillant dans les services pénitentiaires et de probation.

Les lignes directrices soulignent également que les processus de recrutement devraient avoir pour objectif d’encourager la diversité au sein du personnel pour être en mesure de répondre aux besoins spécifiques des suspects et des délinquants, et notamment rechercher des compétences interculturelles et linguistiques adaptées. C’est aussi pourquoi les vacances de poste devraient être publiées le plus largement possible et dans la plus grande transparence afin d’attirer une large gamme de candidatures variées.

De plus, les lignes directrices soulignent qu’il est important de fournir au personnel des services pénitentiaires et de probation une formation adéquate dans des domaines spécifiques de connaissances et de pratique, et qu’il faut également un système transparent d’appréciations annuelles de la performance qui soit propice au développement professionnel et des carrières.

Enfin, les lignes directrices signalent que les services pénitentiaires et de probation devraient se doter d’un code d’éthique librement accessible pour leur personnel, et que l’évaluation du respect de ce code devrait faire partie de la procédure d’appréciation.

Les lignes directrices, que le Comité des Ministres du Conseil de l'Europe a invité les États membres à diffuser auprès des autorités nationales compétentes, ont été élaborées dans le cadre des suites données à la 22e Conférence des Directeurs des services pénitentiaires et de probation, organisée par le Conseil de l’Europe à Lillestrøm (Norvège) en juin 2017 sur le thème de la sélection, de la formation et du développement du personnel des services pénitentiaires et de probation.


Termine Termine
Der Europarat auf Der Europarat auf

       

Bilderdatenbank Bilderdatenbank
galleries link
Facebook Facebook
@coe auf Twitter @coe auf Twitter