Victimes d'infractions

INTRODUCTION

Les statistiques démontrent qu'un Européen sur quatre a été victime d'une infraction, faisant de la victimisation un phénomène quotidien en Europe. Qui plus est, la menace du terrorisme ainsi que d'autres formes de crimes sophistiqués ont fait naître le besoin d'améliorer l'aide apportée aux victimes.

Il est essentiel de placer les victimes et les témoins au cœur du système judiciaire. Les victimes devraient, de part leurs besoins, être traitées avec le respect et la dignité qu'elles méritent lorsqu'elles viennent à être en contact avec le système judiciaire, notamment pour qu’elles soient à l’abri de victimisation secondaire.

Les questions traitant de l'aide aux victimes doivent être considérées dans une perspective globale qui couvre à la fois les politiques relatives aux victimes en général, comme la question de l'indemnisation ou de la restitution, du rôle de la victime dans les procédures judiciaires, et les politiques particulières relatives à la vulnérabilité de la victime.