Commission européenne contre le racisme et l'intolérance (ECRI)

Quatrième rapport sur le Danemark [fr]- [en] - [dk]


Communiqué de presse – 22.05.2012

Version danoise

La Commission anti-racisme du Conseil de l’Europe publie un nouveau rapport sur le Danemark

Strasbourg, 22.05.2012 – La Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI) publie aujourd’hui son nouveau rapport sur le Danemark. Son président, M. Jenö Kaltenbach, a déclaré que s’il y a eu des progrès, des préoccupations demeurent. Par exemple, la discrimination dans les secteurs de l’emploi, de l’éducation et du logement demeure et les règles applicables au regroupement avec un(e) conjoint(e), qui étaient déjà strictes, le sont encore plus.

Le Danemark a créé, en 2008, la Commission pour l’égalité de traitement, habilitée à recevoir les plaintes pour discrimination au motif du genre et/ou de la race ou de l’origine ethnique dans les affaires qui ne concernent pas le marché du travail. En relation avec ce dernier, elle est habilitée à recevoir les plaintes pour discrimination déposées aux motifs notamment de la race, de l’origine ethnique, de la couleur, de la religion ou des convictions, de la nationalité et du genre. Les autorités danoises ont aussi adopté un certain nombre de mesures pour intégrer les immigrés dans le marché du travail.

Cela étant, il est très difficile aux personnes qui ne sont pas d’origine ethnique danoise de réunir les critères pour obtenir la citoyenneté danoise, le regroupement avec un(e) conjoint(e), un titre de séjour permanent ou le regroupement familial. Dans le discours politique le dénigrement des immigrés, y compris les musulmans, a eu des effets extrêmement négatifs sur ces groupes dans un certain nombre de domaines importants.

Dans son rapport, l’ECRI fait un certain nombre de recommandations parmi lesquelles les trois suivantes demandent une mise en œuvre prioritaire et feront l’objet d’un réexamen dans deux ans :

  • Garantir suffisamment de fonds aux acteurs de la société civile qui travaillent sur les questions relatives aux groupes relevant du mandat de l’ECRI et renforcer leur coopération avec les autorités ;
  • Revoir les règles relatives au regroupement avec un(e) conjoint(e) afin d’en supprimer tout élément équivalent à une discrimination à l’égard des personnes qui ne sont pas d’origine ethnique danoise ;
  • Intensifier les efforts pour recruter des personnes issues des minorités ethniques dans la police.

Le rapport peut être consulté ici. Il a été rédigé à la suite de la visite de contact effectuée par l’ECRI au Danemark en septembre 2011 [communiqué de presse – 17.10.2011] et tient compte de l’évolution de la situation jusqu’au 8 décembre 2011, sauf indication contraire expresse.

L’ECRI, organe de protection des droits de l'homme du Conseil de l'Europe, composé d’experts indépendants, est chargée du suivi des problèmes de racisme, de discrimination fondée sur les origines ethniques, la nationalité, la religion et la langue, ainsi que de xénophobie, d’antisémitisme et d’intolérance, d’élaborer des rapports et d’adresser des recommandations aux Etats membres.

Pour plus d'informations : www.coe.int/ecri

Contact presse : Stefano Valenti, Tel: +33 3 90 21 43 28 , stefano.valenti@coe.int