Migrations et droits de l'homme

Travaux des partenaires par thèmes - OIM : Déplacement interne

ECHO backs IOM aid to displaced in Mali
Mali, 26 avril 2013

European Commission Humanitarian Aid Department (ECHO) Director General Claus Sorensen this week met with internally displaced Malians identified by IOM’s ECHO-funded project to track displacement in the conflict-affected West African nation.

Thousands of internally displaced persons (IDPs) are still living in protracted displacement in Mali following the occupation of the northern part of the country by Islamist rebels in early 2012 and the subsequent military intervention led by Malian and French troops.

The Commission on Population Movements (CMP), a national IDP monitoring body led by IOM, estimates that the conflict has displaced over 282,000 people across Mali since March 2012. […]

Accord de coopération entre la Commission internationale des personnes disparues et l’OIM
Genève, 8 mars 2013

L’OIM et la Commission internationale des personnes disparues ont conclu un accord de coopération sur des sujets d’intérêt commun. Un accord officiel a été signé aujourd’hui à Genève (Suisse) par le Directeur général de l’OIM, William Lacy Swing, et la Directrice générale de la Commission, Kathryne Bomberger. Selon l’accord, la coopération entre ces deux organisations internationales portera principalement sur la question des personnes disparues pour cause de migration, de déplacement, de traite d’êtres humains ou autre, et sur la réalisation d’études sur des sujets d’intérêt commun et d’autres thèmes.

Selon la Commission internationale des personnes disparues, les conflits armés et les violations des droits de l’homme sont à l’origine de la disparition de millions de personnes. Cependant, le nombre exact de personnes disparues pour cause de migration, de déplacement et de violence organisée, dont la traite d’êtres humains et la violence liée à la drogue, demeure inconnu. […]

Pour garantir la securite des femmes et des filles migrantes, des approches variees et novatrices sont necessaires, declare l’OIM
Genève, 4 mars 2013

Dans le monde d’aujourd’hui, caractérisé par une mobilité et une interconnexion croissantes, la migration fait partie intégrante du quotidien de plus de 100 millions de femmes . A différentes étapes de leur vie, les femmes sont de plus en plus nombreuses à partir pour étudier, travailler, se marier, retrouver leur famille ou fuir une situation dangereuse. « Pour un grand nombre de femmes et de filles, la migration est un moyen de réaliser leur potentiel, d’améliorer leurs droits humains et de les exercer. Cependant, elle les expose aussi au risque de violence », déclare l’Ambassadeur William Lacy Swing, Directeur général de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

La grande majorité des femmes migrantes travaillent dans le secteur informel – exerçant souvent des professions non réglementées, dans l’agriculture ou les services, ou comme employées de maison – ce qui les rend particulièrement vulnérables à l’exploitation et aux violences. La plupart des victimes de la traite des êtres humains sont également des femmes et des filles. En outre, les femmes ont tendance à être surreprésentées parmi les 27,5 millions de personnes déplacées à l’intérieur de leur pays dans le monde , et des études portent à croire qu’en cas de crise et de déplacement forcé, l’éclatement de la famille et des structures sociales les exposent à des risques graves de violences physiques et sexuelles. […]

Soutien d’ECHO à l’action menée par l’OIM pour fermer les camps établis après le tremblement de terre et reloger les victimes
Haïti, 8 février 2013

Trois ans après le tremblement de terre qui a dévasté Haïti en 2010, quelque 87 750 familles vivent encore dans 450 camps de fortune insalubres et souvent dangereux, disséminés dans tout le pays. La DG Aide humanitaire et protection civile (ECHO) de la Commission européenne a décidé d’apporter une nouvelle contribution de 6 millions d’euros à un programme de l’OIM qui aide à reloger les habitants des camps dans des habitations plus sûres en leur attribuant des allocations de logement.

Ces fonds permettront à l’OIM de prolonger ce programme jusqu’en décembre 2013. Au moins 7 560 familles vivant dans 50 des camps les plus insalubres et les plus exposés aux inondations et aux glissements de terrain devraient en bénéficier. Au total, environ 36 500 familles ou 146 000 personnes devraient recevoir des allocations de logement d’ici à la fin de 2013, ce qui réduira le nombre total de personnes vivant dans des camps à environ 50 250 familles ou 201 000 personnes. […]

La France soutient le Programme de stabilisation communautaire de l’OIM en Somalie
Somalie, 11 janvier 2013

Les efforts déployés par l’OIM pour apporter un soutien aux personnes déplacées vulnérables et à leurs communautés d’accueil dans la capitale de la Somalie, Mogadiscio, et dans les régions frontalières de Bas-Djouba et Gedo, dans le Sud, ont reçu un nouveau soutien du Gouvernement français. Ce programme d’1 million d’euros, d’une durée d’un an, a pour but de susciter des effets rapides et visibles pour la vie de milliers de personnes déplacées vulnérables, d’autres populations mobiles et les communautés d’accueil, en fournissant directement des services de base à Mogadiscio et dans les zones frontalières avec le Kenya et l’Ethiopie. […]