Retour

Le comité anti-torture met en lumière une spirale de la violence dans les prisons du Royaume-Uni

Comité pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants (CPT) Strasbourg 19 avril 2017
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Le comité anti-torture met en lumière une spirale de la violence dans les prisons du Royaume-Uni

Le Comité européen pour la prévention de la torture (CPT) a publié son dernier rapport sur le Royaume-Uni après avoir visité plusieurs lieux de détention dans le pays au printemps dernier.

Dans ce rapport, le CPT se dit profondément préoccupé par les graves violences généralisées qui touchent un certain nombre d’établissements pénitentiaires au Royaume-Uni et indique qu’aucune des prisons visitées par sa délégation ne pouvait être considérée comme sûre pour les détenus ou le personnel.

Le CPT estime que la surpopulation chronique dans le système carcéral britannique a des répercussions négatives sur bien des aspects de la vie des détenus, dont un très grand nombre passent jusqu’à 22 heures par jour – voire plus – enfermés dans leur cellule.

Le rapport souligne également l’inadéquation des garanties visant à protéger les patients dans les établissements psychiatriques et adresse des recommandations aux autorités britanniques.


Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter