Le Commissaire aux droits de l’homme est une instance non judiciaire, indépendante et impartiale, créée en 1999 par le Conseil de l’Europe dont la mission est de promouvoir la sensibilisation aux droits de l’homme et leur respect dans les 47 États membres.

Ses objectifs sont de :

  • promouvoir le respect effectif des droits de l'homme en aidant les Etats membres à mettre en œuvre les normes du Conseil de l'Europe en la matière ;
  • promouvoir l'éducation et la sensibilisation aux droits de l'homme dans les Etats membres ;
  • mettre au jour d'éventuelles insuffisances dans le droit et la pratique en matière de droits de l'homme ;
  • faciliter les activités des médiateurs nationaux et d'autres structures de protection des droits de l'homme ;
  • faire un travail de conseil et d'information sur la protection des droits de l'homme dans l’ensemble des pays européens.

Les activités thématiques du Commissaire couvrent de nombreux aspects de la campagne. Il a publié des documents thématiques sur la prééminence du droit sur l'internet, les droits des personnes LGBTI, les Roms et des Gens du voyage, les réfugiés, les droits des femmes et l’égalité hommes-femmes.

Nils Muižnieks a été élu Commissaire aux droits de l’homme par l’Assemblée parlementaire et a pris ses fonctions le 1er avril 2012.

Le Commissaire a à plusieurs reprises témoigné son soutien à la campagne (par exemple, dans un récent article pour l’ENAR) et insiste régulièrement sur la nécessité de combattre le discours de haine dans les Etats membres, par exemple en France. Plus récemment, le Commissaire s’est élevé contre le discours de haine sexiste.

En savoir plus sur le Commissaire aux droits de l’homme.