Retour

Secrétaire Générale : Les gouvernements européens doivent faire preuve d’une volonté politique plus engagée pour protéger la liberté de la presse

Secrétaire Générale Strasbourg 28 avril 2021
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Secrétaire Générale : Les gouvernements européens doivent faire preuve d’une volonté politique plus engagée pour protéger la liberté de la presse

Dans une déclaration publiée en vue de la Journée mondiale de la liberté de la presse, le 3 mai, la Secrétaire Générale du Conseil de l’Europe Marija Pejčinović Burić exhorte les gouvernements européens à faire preuve d’une volonté politique plus engagée afin de protéger les journalistes et le journalisme indépendant et d’enrayer la détérioration de la liberté de la presse sur le continent.

« La liberté de la presse, pilier central de nos démocraties, est trop souvent tenue pour acquise. Le respect de la liberté de la presse est en recul dans de nombreux pays. Ces dernières années, nous avons assisté à une augmentation des cas de violences et d’intimidations contre des journalistes.

Pendant la pandémie de covid-19, les signalements de violences contre des journalistes se sont multipliés, de même que les cas de censure et de représailles contre ceux qui émettaient des doutes quant aux politiques suivies par les gouvernements. Dans le même temps, les médias de qualité sont confrontés à de graves difficultés économiques et de nombreux journalistes ont perdu leur emploi à cause de la pandémie. Mon rapport annuel, qui doit être publié dans les prochains jours, révèle ces tendances inquiétantes.

Il est temps de rappeler que les États ont l’obligation de veiller à ce que les journalistes puissent faire leur travail sans avoir à craindre de violences et d’intimidations et qu’ils puissent remplir leur rôle de « sentinelles » publiques, ce qui implique de pouvoir questionner les décisions et l’action des autorités publiques.

Le rapport annuel de la Plateforme du Conseil de l’Europe pour la protection du journalisme et la sécurité des journalistes, rendu public par 14 organisations internationales pour la liberté de la presse, recense 201 incidents menaçant gravement la liberté de la presse dans les 47 pays membres du Conseil de l’Europe pour la seule année 2020, soit une augmentation de 40 % par rapport à 2019. Un nombre record d’alertes a concerné des agressions physiques (52 cas) et des faits de harcèlement ou d’intimidations (70 cas).


 Communiqué de presse
Secrétaire Générale : Les gouvernements européens doivent faire preuve d’une volonté politique plus engagée pour protéger la liberté de la presse


 Site web de la Commissaire aux droits de l'homme : Les journalistes qui couvrent des rassemblements publics doivent être protégés


Agenda Agenda
27 octobre 2021 Strasbourg (9h-10h, Lieu d’Europe, 8 Rue Boecklin)

Présentation à la presse du Forum mondial de la démocratie 2021

28 octobre 2021 Paris (Centre Pompidou) et en ligne

50ème anniversaire du Groupe Pompidou

Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter