Retour

Le Conseil de l’Europe veut améliorer la formation professionnelle à l’échelle du continent

Conseil de l'Europe Strasbourg 8 juillet 2020
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Le Conseil de l’Europe veut améliorer la formation professionnelle à l’échelle du continent

La conférence annuelle du Réseau HELP 2020 (Éducation aux droits de l'homme pour les professionnels du droit) examine aujourd'hui les problèmes de formation professionnelle moderne, les nouvelles possibilités et les cours qui doivent être élaborés dans le cadre du programme HELP et une initiative bienvenue pour incorporer les conventions du Conseil de l'Europe dans l'enseignement et la recherche universitaires.

Dans son discours d'ouverture, la Secrétaire générale du Conseil de l'Europe Marija Pejčinović Burić a souligné que le programme forme des experts en droits de l'homme, qui appliquent ensuite les conventions du Conseil de l'Europe sur le terrain au niveau national. « Pour rendre plus réelle la Convention, il faut que nous disposions d’outils efficaces comme HELP », a-t-elle déclaré.

Ces derniers mois, la plateforme de formation en ligne HELP a connu une croissance de 40 % du nombre d'utilisateurs, passant de 46 000 en mars à 64 000 en juin. La demande a été considérablement stimulée par la pandémie de COVID-19 et ses effets sur la vie sociale.

« Ce n'est pas une coïncidence si les cours les plus demandés ces derniers temps sont ceux qui portent sur la protection des données, la violence envers les femmes, la traite des êtres humains, les droits de l'enfant, la bioéthique et la lutte contre la contrefaçon de médicaments. Les problèmes ont évolué dans ces domaines, ils se sont parfois aggravés sous l’effet du coronavirus », a noté la Secrétaire Générale, qui a souligné le rôle des cours HELP dans le traitement de ces problèmes.

La conférence aborde les activités de formation présentes et futures dans des domaines tels que l'exécution des arrêts de la Cour européenne des droits de l'homme, la convention MEDICRIME (lutte contre la contrefaçon de médicaments), la bioéthique, la liberté d'expression, la sécurité des journalistes, les droits de l'homme dans le sport, l'environnement et les solutions de rechange à la détention des immigrants. Elle évoquera également une nouvelle initiative des réseaux universitaires ouverts du Conseil de l'Europe (OCEAN) qui vise à renforcer la collaboration entre le Conseil de l'Europe et l’enseignement et la recherche universitaires.

Elle est organisée sous les auspices de la Présidence grecque du Comité des Ministres. La conférence, qui était destinée à l’origine aux écoles de la magistrature et aux barreaux, se tient cette année entièrement en ligne et elle est diffusée au grand public en anglais, en français et en russe.


 Pour plus d’informations

 Programme

 Webcast

 Discours de Marija Pejčinović Burić, Secrétaire Générale

 Discours de Rik Daems, Président de l'APCE

 Discours de Panayiotis Beglitis, Ambassadeur, Représentant permanent de la Grèce


Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter