Review cycle 2022

The Council of Europe supports the promotion of human rights and democracy through education, as a mean of building peaceful societies where the human dignity of all people is respected.


With the adoption of the Charter on Education for Democratic Citizenship and Human Rights Education (Recommendation CM/ Rec(2010)7, the member states committed themselves to “the aim of providing every person within their territory with the opportunity of education for democratic citizenship and human rights education”. Although the charter is a non-binding legal instrument, it provides a unique common European framework of reference and is a focus and catalyst for action in the member states.

In 2022 a review of the Charter’s implementation will be undertaken. Within the Italian Presidency of the Committee of Ministers, a Forum on Democratic Citizenship and Human Rights Education with young people will be held in Torino from 11 to 13 April. This activity will be devoted to assess the situation, trends and needs for EDC/HRE across the Council of Europe and identify future priorities for the upcoming five years.

The purposes of this review cycle are further strengthening the Charter implementation, support the development of strategic goals for the next five years and facilitate the development of national indicators/benchmarks/priorities that can allow assessing progress achieved and guiding further action at national and international level.

 2022 Review of the implementation of the Council of Europe Charter on Education for Democratic Citizenship and Human Rights Education - CM/Rec(2010)7 

 Summary of Main Findings and Conclusions (Draft) 

 First draft report ( consultants: Barbara Santibanez, Elizaveta Bagrintseva )
 

Learning to Live Together - Conference on the Future of Citizenship and Human Rights Education in EuropeCycle d’examen 2016-2017

 

Le deuxième examen de la mise en œuvre de la Charte a été lancé en 2016 dans le but de présenter des résultats consolidés lors d'une conférence conjointe, organisée du 21 au 23 juin 2017 par les Services de l’Éducation et de la Jeunesse du Conseil de l'Europe.

Ce deuxième examen s'appuyait sur les enseignements du premier examen conduit en 2012 et consistait en des questionnaires adressés aux autorités publiques et un questionnaire similaire adressé à la société civile. Les premiers résultats de l'examen ont été présentés lors du 3e Forum Repères sur l'éducation aux droits de l’homme (Centre européen de la Jeunesse de Budapest, 5-7 octobre 2016).
 

Rapport de la conférence Apprendre à vivre ensemble: Un engagement partagé pour la démocratie (en anglais uniquement) >>

2nd rapport sur l’avenir de l’éducation à la citoyenneté et aux droits de l’homme en Europe >>

Declaration, Key Actions and Expected Outcomes on Education for Democratic Citizenship and Human Rights (en anglais uniquement) >> 

Cycle d'examen 2012

CYCLE D’EXAMEN 2012

Un premier examen de la mise en œuvre de la Charte a été réalisé en 2012. Il comprenait des questionnaires adressés aux autorités publiques responsables de l'éducation dans les États membres du Conseil de l'Europe et un questionnaire ouvert adressé aux organisations non gouvernementales.

Les résultats de ces deux questionnaires ont été discutés lors de la conférence « Démocratie et droits de l’homme en action – Un regard vers l'avenir. L'impact de la Charte du Conseil de l'Europe sur l'éducation à la citoyenneté démocratique et l'éducation aux droits de l’homme », qui s’est tenue à Strasbourg,

Les participants ont formulé un certain nombre de recommandations concernant les actions stratégiques que pouvaient entreprendre le Conseil de l'Europe, les États parties à la Convention culturelle européenne et les organisations de la société civile en vue de soutenir la mise en œuvre de la Charte. Plus particulièrement, les participants « ont proposé plusieurs manières envisageables de concevoir une méthode d’évaluation plus transparente, cohérente et participative pour le prochain cycle d’évaluation (chantier en cours). En dépit d’opinions très diverses quant à la nécessité et la faisabilité de mécanismes d’évaluation renforcés, un consensus s’est dégagé concernant l’intérêt d’un dialogue continu entre les acteurs principaux concernés et la valeur ajoutée de la Charte en tant que cadre clair et incitation à la tenue d’un tel dialogue ».
 

Conclusions de la conférence de 2012 Conference et résultats à donner >>