La Division de l'assistance électorale (DG Démocratie) apporte conseils et assistance technique aux Etats membres en ce qui concerne différents aspects des élections, comme le renforcement des capacités des acteurs électoraux et la sensibilisation des électeurs.

Dans le domaine du renforcement des capacités, la division de l'assistance électorale collabore étroitement avec les commissions électorales pour assurer leur formation sur les questions pratiques, en conformité avec les règles électorales nationales et dans le respect des droits des électeurs. La division s’emploie aussi à renforcer les capacités d'autres acteurs électoraux tels que les organes chargés du contrôle du financement des campagnes et des partis politiques (par exemple la Cour des comptes de Géorgie) ou de la couverture des campagnes électorales par les médias (par exemple le Conseil de coordination de l’audiovisuel de la République de Moldova).

Dans ce domaine, une attention particulière est accordée au renforcement des capacités des ONG chargées de l'observation interne des élections (par exemple, en prévision de la dernière élection présidentielle en Ukraine, plus de 5 000 observateurs ukrainiens ont été formés). De plus, pour leur garantir l'accès aux informations, les observateurs nationaux peuvent suivre un cours de formation en ligne assorti d'une certification qui s'appuie sur deux manuels relatifs aux techniques de rédaction de rapports et aux normes électorales internationales.

La Division participe aussi à la sensibilisation à l'importance de la participation aux élections en tant qu'électeur et candidat. Elle aide les administrations électorales nationales à renforcer le travail d'éducation mené auprès des électeurs et les campagnes d'information, orientées en particulier vers les femmes, les primo-votants et les personnes appartenant à des minorités nationales (par exemple les campagnes de sensibilisation des primo-votants en Albanie).

Les programmes d'assistance électorale de la division de l'assistance électorale sont financés par le budget ordinaire (programmes d'assistance pré-électorale), via le cadre de coopération programmatique pour l'Arménie, l'Azerbaïdjan, la Géorgie, la République de Moldova, l'Ukraine et le Bélarus (« Moldova : coopération en matière électorale » et « réformer la législation et la pratique électorales au niveau régional et développer la coopération régionale en matière électorale ») et par des contributions volontaires des Etats membres.

De plus, une assistance technique a été offerte en vue de mettre à jour la Recommandation Rec(2004)11 du Comité des Ministres aux Etats membres sur les normes juridiques, opérationnelles et techniques relatives au vote électronique. Les Délégués des Ministres ont adopté lors de leur 1289ème session, le 14 juin, une nouvelle Recommandation sur les normes relatives au vote électronique. Cette nouvelle Recommandation CM/Rec(2017)5, qui suit la précédente recommandation Rec(2004)11, a été développée afin de s'assurer que le vote électronique respecte les principes des élections démocratiques et elle est la seule norme internationale existante sur le vote électronique jusqu'à présent.