Retour

Promouvoir le vote alternatif : les défis pour la République de Moldova

En ligne 10 février 2021
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Promouvoir le vote alternatif : les défis pour la République de Moldova

Des représentants de la Commission électorale centrale de la République de Moldavie (CEC), du Centre de formation électorale continue, de l'Agence de service public, du ministère de l'Intérieur, du service postal, de l'Agence des services publics, des représentants de la société civile se sont réunis pour discuter de détails spécifiques sur les mécanismes de vote alternatifs pertinents lors du deuxième webinaire le 10 février 2021.

Les experts du Conseil de l'Europe ont donné des détails sur les modalités de vote alternatives, à savoir le vote par Internet et le vote par correspondance, y compris les procédures de vote annuel. En complément de l'expérience pertinente présentée le 3 février 2020, les experts ont donné des exemples de pratiques liées aux coûts, aux aspects législatifs, à l'instauration de la confiance du public et aux risques de sécurité associés à la mise en œuvre des deux mécanismes.

Appuyant la suggestion faite précédemment par M. Cimil, chef de la CEC, les participants ont approuvé l'idée que le Conseil de l'Europe fasse passer un message sur les mécanismes de vote alternatifs lors de la conférence post-électorale des 18-19 février 2021.

L'activité est financée et mise en œuvre par le Conseil de l'Europe dans le cadre du projet en cours "Améliorer la pratique électorale en République de Moldova".