Retour

Les enfants et les jeunes de moins de 18 ans: agents du changement pour les démocraties modernes

en ligne 10 juillet 2020
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Les enfants et les jeunes de moins de 18 ans: agents du changement pour les démocraties modernes

La décorrélation entre les préférences des citoyens et les décisions prises par les autorités publiques, la baisse de la participation électorale et la diminution de la confiance dans les autorités publiques représentent les principaux problèmes auxquels les démocraties représentatives modernes sont confrontées aujourd'hui. Dans son discours d'ouverture, Claudia Luciani, directrice de la Direction de la dignité humaine, de l'égalité et de la gouvernance du Conseil de l'Europe, a souligné que "les enfants et les jeunes sont aujourd'hui des agents de changement qui jouent un rôle clé dans la réactivation de nos démocraties. Les mécanismes de participation civile doivent permettre aux jeunes de jouer un rôle actif dans le développement de leurs communautés tout en acquérant l'expérience, les connaissances, les valeurs et les compétences nécessaires à la vie courante".

Accroître le niveau de contribution de la société civile et des citoyens, y compris des jeunes femmes et des jeunes hommes, pour orienter les décisions publiques peut être un moyen de lutter contre les nouveaux défis auxquels sont confrontées nos démocraties représentatives. Néanmoins, dans nos sociétés, les enfants et les jeunes femmes et hommes n'ont souvent pas encore la possibilité de s'engager dans l'action civique et d'influencer le changement social et politique nécessaire pour améliorer leur situation et celle des communautés dans lesquelles ils vivent, souvent parce que les autorités publiques ne parviennent pas à fournir un environnement favorable, un cadre juridique et pratique, permettant aux enfants de s'exprimer et de faire entendre leur voix aux décideurs. Pour aider les États membres à lever les obstacles et à relever les défis à la participation effective des enfants au mécanisme de prise de décision, le 8 juillet 2020, la Direction de la dignité humaine, de l'égalité et de la gouvernance du projet du Conseil de l'Europe "Promouvoir la participation civile à la prise de décision démocratique en Ukraine" a organisé, en coopération avec la Direction de la participation démocratique, la conférence internationale en ligne "Impliquer les enfants et les jeunes de moins de 18 ans dans les mécanismes de participation civile et la prise de décision". La conférence visait à mettre en évidence les normes du Conseil de l'Europe dans le domaine de la participation des jeunes au processus décisionnel, en particulier en ce qui concerne la participation des enfants aux mécanismes décisionnels au niveau local et les meilleures pratiques pour la participation et l'engagement des enfants dans la vie publique locale. Plus de 70 représentants de différents pays et continents se sont joints à la conférence en ligne, ont participé à des discussions animées, ont partagé les meilleures pratiques et une expérience précieuse de l'utilisation des mécanismes de participation civile pour les enfants et les jeunes.

Outre les normes internationales, l'événement a permis de présenter les approches des gouvernements, notamment en Ukraine, pour établir le cadre juridique de la participation des jeunes, des exemples de réussite et des pratiques innovantes pour impliquer les enfants dans le processus décisionnel. En outre, les boîtes à outils du Conseil de l'Europe "Budgétisation participative des écoles" et "Vote hors des sentiers battus" ont été présentées. Antje Rothemund, Chef du Département de la Jeunesse, a annoncé que le Département commencera bientôt à mettre en œuvre le projet "Jeunesse pour la démocratie en Ukraine".  Dans son discours, elle a souligné que "le soutien aux jeunes devrait commencer dès le plus jeune âge afin qu'ils puissent acquérir l'autonomie nécessaire pour devenir adultes. On ne naît pas citoyen actif, la participation civile à la prise de décision est quelque chose qui doit être appris et vécu". Dan Moxon, Directeur de People, Dialogue and Change, expert du Conseil de l'Europe, a présenté la dernière publication du projet "Promouvoir la participation civile dans la prise de décision démocratique en Ukraine" qui couvre les normes internationales et les meilleures pratiques pour la participation des jeunes dans la prise de décision. 

Les normes du Conseil de l'Europe, en particulier la recommandation sur la participation des enfants et des jeunes de moins de 18 ans, adoptée par le Comité des Ministres du Conseil de l'Europe en 2012, constituent des orientations claires pour les États membres afin d'impliquer les enfants dans la prise de décision publique, en leur donnant le droit d'agir civilement, de participer à la prise de décision publique et de prendre part à l'élaboration de sociétés démocratiques. Pour renforcer ces normes, le Conseil de l'Europe propose une série d'outils innovants qui soutiennent le potentiel des enfants et des jeunes et garantissent l'inclusion de ces connaissances dans nos institutions politiques. S'inspirant des normes du CdE et des meilleures pratiques européennes, la Division des élections et de la société civile a conçu et met actuellement en œuvre dans certaines municipalités pilotes d'Ukraine la Boîte à outils sur la budgétisation participative des écoles - une méthodologie étape par étape qui peut être adaptée aux besoins et aux particularités de toute communauté dans tout pays, dont la version anglaise sera présentée prochainement.  Une nouvelle boîte à outils du Conseil de l'Europe "Voter autrement" est conçue pour aider les autorités à inciter les jeunes électeurs à voter de manière consciente et responsable. En outre, la boîte à outils "Participation des jeunes femmes et des jeunes filles des groupes défavorisés aux processus de décision politique et publique au niveau local" sera bientôt disponible.