Retour

La Commission électorale centrale lance son Plan d'activité stratégique 2022-2026

Tirana, Albanie 14 avril 2022
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
La Commission électorale centrale lance son Plan d'activité stratégique 2022-2026

La Commission électorale centrale albanaise (CEC) a lancé aujourd'hui son Plan stratégique 2022-2026 lors d'un événement organisé avec le soutien du Conseil de l'Europe, avec la participation de l'administration de la CEC, ainsi que d'acteurs nationaux et internationaux.

Il s'agit du premier plan stratégique de l'institution depuis sa création, décrivant un ensemble détaillé d'objectifs, d'activités concrètes et d'indicateurs à réaliser à moyen terme. Il est préparé avec l'aide du Conseil de l'Europe à travers une approche structurée et inclusive en étroite coopération et avec la contribution des cadres supérieurs de la CEC.

Il est basé sur une analyse approfondie des forces, faiblesses, opportunités et menaces (SWOT : Strengths, Weaknesses, Opportunities and Threats) dans la définition des priorités institutionnelles et des mesures pour les atteindre dans un délai réaliste et de manière pragmatique, en tenant compte des enseignements tirés des précédents cycles électoraux ainsi que des dynamiques du contexte albanais.

Certains des domaines prioritaires qu’il traite concernent le vote à l'étranger, la numérisation des principaux processus d'administration électorale, le renforcement des capacités de formation et d'éducation internes et externes, etc.

Le Commissaire d'État aux élections, M. Ilirjan Celibashi, a remercié le Conseil de l'Europe pour son soutien apporté à la CEC et a souligné que ce document essentiel, qui parvient pour la première fois, est le résultat d'une coopération et d'une coordination dynamique entre l'administration de la CEC et experts internationaux du Conseil de l'Europe.

Au nom du Conseil de l'Europe, la Cheffe du Bureau à Tirana, Mme Jutta Gützkow, a remercié le Commissaire d'État aux élections M. Celibashi pour ce partenariat continu visant à renforcer les capacités de la CEC et a reconfirmé la contribution du Conseil de l'Europe dans un certain nombre de domaines spécifiques, notamment sur le renforcement des capacités de surveillance de la CEC pour le contrôle et la vérification des rapports financiers de campagne électorale des sujets électoraux, la poursuite de l'amélioration de ses capacités de formation et d'éducation, ainsi que de l'infrastructure informatique.