Retour

Elections législatives de 2018 - Défis du processus électoral en Bosnie-Herzégovine

Sarajevo, Bosnie-Herzégovine 15-16 avril 2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Elections législatives de 2018 - Défis du processus électoral en Bosnie-Herzégovine

La conférence a été ouverte par S.E. L'Ambassadeur Drahoslav Stefanek, Chef du Bureau du Conseil de l'Europe en Bosnie-Herzégovine, S.E. L'Ambassadeur Bruce Berton, Chef de la Mission de l'OSCE en Bosnie-Herzégovine et M. Branko Petric, Président de la Commission électorale centrale de Bosnie-Herzégovine.

La conférence post-électorale a réuni environ 200 participants - représentants des commissions électorales des 143 municipalités/villes de Bosnie-Herzégovine, des experts électoraux nationaux et internationaux, y compris des représentants du Conseil de l'Europe, de l'OSCE/BIDDH, d'IFES, ainsi que des membres des commissions électorales des pays voisins.

Après la présentation du rapport d'observation électorale de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe et de l'OSCE/BIDDH, cet événement a été l'occasion pour les parties prenantes de débattre des défis actuels pour améliorer le processus électoral. Trois séances plénières ont été organisées pour faciliter le débat : l’intégrité du registre central des électeurs, les comités de bureaux de vote ainsi que la saisie et le contrôle des résultats des élections.

M. François Friederich, Chef de la Division de l'assistance électorale du Conseil de l'Europe, a présenté les activités d'assistance préalables aux élections générales de 2018 organisées en coopération avec la Commission électorale centrale de Bosnie-Herzégovine, l'Agence pour l'égalité de genre de Bosnie-Herzégovine, l’Association des aveugles du canton de Sarajevo et de Bonaventura Sarajevo. Cette présentation a également été l'occasion de développer les principales conclusions du rapport de mission d'observation d'élections de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe.

Au cours de cette discussion de deux jours, les principaux problèmes soulevés par les commissions électorales ont été le manque de ressources financières et les démissions tardives des commissaires dans les bureaux de vote. Dans ses conclusions, la Commission électorale centrale de Bosnie-Herzégovine a expliqué notamment que l'éducation des électeurs et le règlement sur l’enregistrement des résultats seraient améliorés.

Au cours des discussions, les nouvelles technologies de vote ont également été considérées comme une possibilité d'améliorer l’applicabilité et l'efficacité du processus électoral.

La conférence post-électorale a été organisée conjointement par le Conseil de l'Europe et la Mission de l'OSCE en Bosnie-Herzégovine.