L'objectif du projet d'éducation à la citoyenneté numérique (ECN) est l'autonomisation des enfants par l'éducation ou l'acquisition de compétences pour l'apprentissage et la participation active dans la société numérique.


Le projet ECN prend appui sur les réalisations du programme mis en œuvre de longue date par le Conseil de l’Europe sur l’éducation à la citoyenneté démocratique et l’éducation aux droits de l’homme (ECD/EDH) et sur les premiers résultats du projet sur les compétences nécessaires à une culture de la démocratie, ainsi que sur les activités de coopération d’autres secteurs (gouvernance de l’internet et droits de l’enfant). Ce projet a été approuvé par le Comité directeur pour les politiques et pratiques éducatives (CDPPE) lors de sa réunion plénière de 2015  et lancé en mars 2016 dans le cadre du programme 2016-2017.
 

La première phase du projet ECN se compose des éléments suivants :

  • Un examen de la documentation officielle et informelle (disponible sur les blogs, wikis et sites internet) pour analyser le concept de citoyenneté numérique, les politiques actuelles et les pratiques contemporaines d’éducation numérique et les difficultés rencontrées dans les écoles ;
     
  • Des consultations/débats multipartites sur des questions politiques relatives à la place et à une meilleure utilisation des ressources en ligne et des technologies de l’information d’aujourd’hui (sites de réseaux sociaux et web 2.0 ou sites éducatifs web 2.0, appareils électroniques personnels, etc.) dans les structures scolaires (programmes et associations scolaires) et une cartographie des responsabilités administratives et juridiques des chefs d’établissements, enseignants, élèves et parents ;
     
  • Sur la base du rapport relatif à ces consultations, la rédaction de lignes directrices destinées à mieux soutenir les instances nationales dans la formulation de politiques d’éducation à la citoyenneté numérique afin de traiter les problèmes d’apprentissage ainsi que les besoins des apprenants et de fournir des conseils dans l’élaboration de politiques permettant de mieux protéger les élèves qui travaillent dans des environnements ouverts et collaboratifs en ligne ;
     
  • La promotion et le partage de bonnes pratiques des États membres sur des programmes interactifs efficaces pour l’acquisition par les élèves de compétences citoyennes numériques via le programme d’étude et, pour les enseignants, via la formation initiale et continue ;
     
  • À partir de l’expérience des États membres, la définition d’un ensemble de descripteurs de compétences en matière d’éducation à la citoyenneté numérique et l’élaboration de conseils pour l’intégration de tels descripteurs dans les programmes actuels d’éducation à la citoyenneté ;
  • L’élaboration, en partenariat avec d’autres secteurs du Conseil de l’Europe, d’orientations politiques concernant les questions éducatives et juridiques transversales auxquelles les instances scolaires font aujourd’hui face : cyberintimidation (y compris la cybermisogynie et le cyberharcèlement d’enseignants), respect de la vie privée, textos à caractère sexuel, addiction numérique, relations élèves/enseignants via les médias sociaux (Facebook, etc.), établissements scolaires et sécurité sur internet, liberté d’expression en ligne et droits fondamentaux des élèves dans les environnements numériques, etc.


Une fois le projet lancé, un groupe d’experts ad hoc (Groupe d’experts ECN) a été créé, qui réunit des spécialistes de la gouvernance de l’internet et des droits de l’enfant ainsi que du milieu éducatif. Le Secrétariat a demandé au Groupe d’experts ad hoc de passer en revue la documentation existante sur le concept de citoyenneté numérique, de mener des consultations multipartites sur la place des projets et programmes d’éducation à la citoyenneté numérique dans les structures scolaires (programmes et associations scolaires) et d’effectuer une cartographie des responsabilités administratives et juridiques des chefs d’établissements, enseignants, élèves et parents.
 

Une analyse documentaire sur le concept de citoyenneté numérique

Une consultation multipartite

Principaux résultats et recommandations