Veuillez sélectionner des recommandations et/ou des pays dans la liste déroulante qui se trouve à droite.

Retour

Gestion du patrimoine culturel en Suède : perspectives jusqu’en 2030

Stina Wirsén © Creative Commons license

Stina Wirsén © Creative Commons license

Localisation de l’initiative :

 SUEDE


Lien avec les recommandations de la Stratégie 21:

S1 - Mieux impliquer les citoyens et les collectivités locales dans la valorisation de leur patrimoine au quotidien


Description succincte de l’initiative :

En 2014, le gouvernement suédois a chargé le Conseil du patrimoine national suédois d’élaborer une vision jusqu’en 2030 pour la gestion du patrimoine culturel. Ce processus a fait intervenir un grand nombre d’acteurs publics et d’organisations de la société civile. Le projet a été présenté au ministère suédois de la Culture le 16 mai 2016.


Objectifs de l’initiative :

La vision affirme que le patrimoine culturel est essentiel pour la cohésion sociale et la création d’une société inclusive car il permet de stimuler :

  • les discussions qui remettent en cause les idées reçues concernant l’évolution de la société
  • la capacité à comprendre le présent
  • les moyens de bâtir la confiance, un sentiment d’appartenance à la collectivité et un engagement en faveur du développement démocratique de la société.

Évaluation succincte des résultats de l’initiative :

Une évaluation de l’effet du projet sera menée au plus tôt en 2019. Les instances ou organisations qui travaillent dans le domaine de la gestion du patrimoine ont besoin de temps pour mettre en œuvre la vision et atteindre les objectifs adaptés à leurs activités ou missions.

Cela dit, les conclusions des rapports ont été prises en compte et intégrées dans le projet de loi du gouvernement sur la politique relative au patrimoine culturel (Kulturarvspolitik) (proposition 2016/17:116) ce qui a également conduit à donner des missions spécifiques à diverses instances. Ainsi, dix agences différentes ont été chargées d’élaborer une approche stratégique plus complète sur la question de savoir comment leurs activités influent sur l’environnement culturel et contribuent aux objectifs environnementaux et culturels nationaux. Les instances (ou agences) en question sont par exemple l’Agence suédoise de protection de l’environnement, l’Agence suédoise pour la croissance, l’administration suédoise des transports et l’Agence des biens publics.


Ressources en ligne :


Contact :

Comité du patrimoine national suédois
Stockholm, Suède
Lotta Boss
lotta.boss@raa.se


FILTRE PAR FILTRE PAR
Composantes
1. LA COMPOSANTE « SOCIALE » (S)
S1
S10
S2
S3
S4
S5
S6
S7
S8
S9
2. COMPOSANTE « DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL ET ÉCONOMIQUE » (D)
D1
D10
D11
D2
D3
D4
D5
D6
D7
D8
D9
3. COMPOSANTE « CONNAISSANCE ET ÉDUCATION » (K)
K1
K10
K11
K2
K3
K4
K5
K6
K7
K8
K9
Pays et organisations internationales
Albanie
Andorre
Arménie
Autriche
Azerbaïdjan
Bélarus
Belgique
Bosnie-Herzégovine
Bulgarie
Croatie
Chypre
République tchèque
Danemark
Estonie
Europe
Finlande
France
Géorgie
Allemagne
Grèce
Saint Siège
Hongrie
Islande
Irlande
Italie
Kazakhstan
Lettonie
Liechtenstein
Lituanie
Luxembourg
Malte
Monaco
Monténégro
Pays-Bas
Macédoine du Nord
Norvège
Pologne
Portugal
République de Moldova
Roumanie
Fédération de Russie
Saint Marin
Serbie
République slovaque
Slovénie
Espagne
Suède
Suisse
Turquie
Ukraine
Unesco
Royaume-Uni
Reset Filter

The golden collection of good practices