Retour

Comité anti-torture du Conseil de l'Europe : publication de deux rapports sur l'Estonie

Dans deux rapports publiés aujourd’hui, le Comité européen pour la prévention de la torture (CPT) évalue le traitement des personnes détenues en Estonie. Ces rapports sont rendus publics avec l’accord des autorités estoniennes, en même temps que leurs réponses, et concernent deux visites effectuées en 1997 et 1999.
30/10/2002
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF

Lors de sa visite en 1997, le CPT a trouvé qu’au cours des dernières années, des améliorations notables s’étaient produites dans la manière dont étaient traitées les personnes détenues par la police. Toutefois, de très mauvaises conditions de détention prévalaient dans de nombreuses maisons d’arrêt de la police. Les détenus étaient incarcérés pendant des périodes prolongées dans des cellules surpeuplées, dépourvues d’hygiène, sans matelas et avec de maigres rations de nourriture. Lors d’une visite de suivi en 1999, le CPT a noté les premiers pas positifs entrepris par les autorités estoniennes en vue d’améliorer cette situation.

Les conditions de détention des prévenus observées en 1997 à la Prison Centrale de Tallinn étaient intolérables. Les conditions matérielles déplorables étaient doublées d’une absence totale d’activités. Dans leurs réponses, les autorités estoniennes ont fourni des informations détaillées sur les mesures prises pour améliorer les conditions de détention dans l’établissement, ainsi que dans le système pénitentiaire en général.

Lors de la visite en 1997, le CPT a recueilli de nombreuses allégations de mauvais traitements de patients au Foyer d’aide sociale de Valkla. De plus, l’établissement ne bénéficiait pas de ressources suffisantes, notamment en terme de personnel. Lors d’une visite de suivi en 1999, le CPT a noté que la situation s’était améliorée de manière significative. Aucune allégation de mauvais traitement n’a été recueillie et une formation spéciale a été organisée au profit du personnel.

  Les rapports du CPT et les réponses des autorités estoniennes sont disponibles sur le site Internet du CPT (http://www.cpt.coe.int).