CONSEIL DE L’EUROPE
ASSOCIATION OING-SERVICES

COMPTE RENDU
de l’Assemblée Générale Ordinaire d’OING Services
le 21 juin 14h30 - 15h30
Salle 2
Palais de l’Europe, Strasbourg

Chers Présidents, Chers Délégués, chers amis,

Lors de la plénière de janvier 2010, j’avais déjà attiré votre attention sur des conséquences financières annonciatrices de perspectives sombres pour le budget et les finances de notre Conférence.

« Quand on veut noyer son chien on dit qu’il a la rage ». Tout ce qui a été dit sur notre Conférence était de l’ordre du négatif. Pas un mot de positif ni sur nos belles réalisations ni sur notre apport considérable. De plus nous sommes asphyxiés financièrement.

Nous nous sommes donc tous mis à la tâche pour faire des propositions constructives allant dans le sens de la réforme, tout en veillant à garder notre spécificité, unique, une société civile organisée avec son statut participatif. Ces propositions ont abouti à notre propre réforme. Ce n’est pas de gaité de cœur que nous avons dû nous résoudre à supprimer deux sessions. Mais financièrement nous ne pouvons pas en assumer plus que deux.

Nous avons gagné des batailles mais pas encore la guerre. Comme il n’est plus possible, grâce à nos nombreuses actions, de rayer d’un trait la Conférence, la nouvelle stratégie contre la Conférence est de nous vider de notre substance.

Concernant nos moyens financiers, en 2010 nous avons encaissé 128 cotisations pour un montant de 17’880€ soit une moyenne de 139€ par ONG.

A ce jour, en 2011, nous avons encaissé 102 cotisations représentant une somme de 13'800€ soit une moyenne de 135,50€. Avec 200 cotisations le montant s’élèverait à 27'100€.

Si je mentionne ces chiffres c’est parce lors de notre Conseil d’Administration qui s’est réuni le 20 juin nous avons examiné la manière dont OING Service pourrait participer au financement du Grand Débat Civil Européen des 14 et 15 novembre de cette année.

Notre CA d’OING Service du 20 juin a décidé que le montant final alloué au Grand Débat dépendra du montant disponible et aussi du budget prévisionnel qui nous sera présenté pour cette opération. Je vous demande un accord de principe sur cette proposition.

Vous le comprendrez, cet évènement est important pour la visibilité et la notoriété de la Conférence et de nos deux sessions annuelles. Il doit être la vitrine de la Conférence et il est indispensable que toutes les ONG y soient présentes.

Suite à la réduction de la participation du Conseil de l’Europe à OING Service passant de 10'800 à 3'000€ pour 2011, l’augmentation indispensable de nos moyens dépend donc essentiellement de l’accroissement des cotisations.

Nous savons que certaines ONG ont peu de moyens. D’autres ONG ont des moyens relatifs, enfin des ONG ont beaucoup de moyens. Je fais donc l’appel suivant, que je reprendrai dans la lettre de rappel, envoyée à toutes les ONG et qui figurera sur le site WEB

Que ceux qui n’ont pas encore cotisé en 2011 le fassent avant les vacances d’été – nous aurons ainsi une idée du montant disponible pour l’évènement de novembre.

Que ceux qui peuvent verser un plus que 120€ le fassent

Que ceux qui ne peuvent pas mettre 120€, envoient une cotisation même modique.

Et puis, c’est un espoir, peut-être qu’une ou plusieurs ONG feront un don, ou demanderont à sponsoriser un aspect spécifique du Grand Débat Civil Européen.

Il y a ici deux aspects importants à prendre en compte :

Le premier - plus le nombre de cotisants sera élevé plus le message envoyé sera fort – les OING soutiennent donc résolument leur Conférence

Le deuxième, plus la somme des cotisations sera importante plus nous pourrons, ensemble, participer financièrement au Grand Débat Civil Européen. Nous nous le devons.

J’ai bien compris que l’apport de fonds privés n’est pas souhaité par la majorité, cette position je ne la partage cependant pas. Nous avons déployé nos efforts pour étudier d’autres voies, notamment auprès des institutionnels. Croyez-moi ce n’est pas évident et ce n’est pas seulement une question de crise. Nous devons nous rendre plus visibles. J’espère que le Grand Débat Civil Européen nous donnera une meilleure visibilité et lisibilité. Comme je l’ai dit plus haut le GDCE sera notre véritable et grande vitrine.

Les contributions sont facultatives, donc volontaires. C’est cette solidarité qui a permis de réaliser des actions et d’être présents sur des terrains non couverts par le Conseil de l’Europe.

Aujourd’hui - plus que jamais la Conférence des OING a besoin de vous. Je réitère mon appel - une fois de plus, je vous demande de faire preuve de cette solidarité pour démontrer à nos détracteurs qu’ils ont tort et que nous poursuivrons nos travaux et nos engagements quoiqu’il arrive.

Avant de conclure je voudrais pour ceux qui n’ont pas encore tout à fait compris le rôle exact d’OING Service vous lire l’article 2.2.10 du règlement de la Conférence

2.2.10 Elle (la Commission permanente) coordonne les travaux relatifs aux questions administratives et financières de la Conférence des OING et de ses Commissions et Groupes transversaux en liaison avec l'association « OING-Service » qui constitue la structure de gestion financière interne à la Conférence des OING.

La Conférence des OING ne pouvant pas encaisser les cotisations facultatives des OING a créé OING Service. Ce n’est qu’un véhicule pour la Conférence.

Nos remerciements vont à tous ceux qui ont déjà contribué en 2011 et à tous ceux qui vont encore le faire cette année. Le statut participatif nous donne des droits mais nous avons aussi des devoirs dont celui de participer. Il en va de la survie de la Conférence.

Je vous remercie.

Siège social : Maison des Associations – 1 place des Orphelins – 67000 STRASBOURG
Contact téléphonique : Michel Muller – tel : + 4179 217 42 53 – e-mail : michel@paulownia.ch