Organisations non gouvernementales

CONF/SC(2010)DEC1

Déclaration sur la situation au Bélarus
à la suite des élections présidentielles du 19 décembre 2010

Le Président et la commission permanente de la Conférence des OING du Conseil de l’Europe

- condamnent les violences politiques au Bélarus et expriment leur inquiétude au sujet de la situation politique à la suite des élections présidentielles, entachées d’un intolérable usage de la force contre des manifestants pacifiques ;

- partagent la déception exprimée par la communauté internationale démocratique quant au fait que les tendances positives au sein du régime politique du Bélarus ne se soient pas maintenues lors du scrutin ;

- condamnent le fait qu’il n’ait pas été possible de tenir des élections indépendantes, et que le centre sociologique indépendant « Novak » soit empêché de fonctionner par des poursuites judiciaires ;

- demandent aux autorités du Bélarus de libérer tous les opposants démocratiques, y compris les manifestants pacifiques arrêtés après les élections, et expriment leur vif espoir que tous les opposants détenus puissent passer Noël et le Nouvel An en famille ;

- demandent aux autorités du Bélarus de s’abstenir de tout nouvel usage de la force contre des rassemblements pacifiques ;

- expriment leur inquiétude au sujet d’informations faisant état de nouveaux actes de répression contre des organisations de la société civile, après les violences consécutives aux élections présidentielles, et demandent que les enquêtes concernant les provocateurs ne servent pas de prétexte à des représailles contre les opposants politiques et les organisations de la société civile ;

- confirment que la Conférence des OING est prête à coopérer avec toutes les parties prenantes pour améliorer la législation sur les ONG et pour faire progresser la démocratie au Bélarus ;

- confirment la ferme détermination de la Conférence des OING à continuer à soutenir le peuple bélarussien dans sa lutte pour un Bélarus libre et démocratique.