Non-Governmental Organisations

Assemblée générale d’OING Service
Du 6 octobre 2010

Compte-rendu

    1- Rapport du Président

Le Président commence son intervention en présentant l’association, les raisons et l’importance de son existence.

Il sera notamment rappelé qu’OING Service agit pour le compte de la conférence des OING et existe grâce aux cotisations volontaires de ses membres.

Il informe l’assemblée qu’un appel à mécénat a également été tenté. Des démarches ont ainsi été initiées auprès de tiers, notamment des grandes entreprises afin de financer les actions de l’association. Cette tentative a permis de soulever deux écueils :

    · Une méconnaissance du Conseil de l’Europe et de ses missions, notamment par les grands patrons sollicités.
    · Une incompréhension vis-à-vis du manque de participation des ONG membres.

Le Président réitère donc son appel à la solidarité et demande qu’en janvier 2011 un maximum d’ONG cotise, même si cela n’est pas obligatoire ; l’année 2011 sera difficile sur le plan financier, le budget de la Conférence ayant été amputé de plus de 50%.

C’est un message qui se veut fort et encourageant.

2 & 3 - Rapport financier - cotisations – présentation des comptes 2008/9

Les comptes pour les années 2008 et 2009 ont été présentés et commentés par le trésorier. Après des réponses à des demandes d’explications, le président demande à l’Assemblée un vote de confiance concernant les comptes 2008-2009, afin de continuer son intervention sur un point important : la baisse des cotisations.
Les comptes sont acceptés à la quasi-majorité avec deux abstentions.

Depuis le début de l’année, on compte seulement 110 cotisations ce qui insuffisant pour clôturer l’année sans un déficit. Le Président lance donc un vibrant appel à cotisation pour 2010, espérant enregistrer encore une cinquantaine de cotisations. Il rappelle alors l’importance de la solidarité, notamment dans cette période de remous et de difficultés. Il souhaite que cet appel soit largement relayé.

Le budget présenté a été voté à la quasi-unanimité avec une abstention.

Après cela le commissaire au compte précisera la validité des comptes pour 2008-2009.

4 – Perspective d’avenir – propositions – débat.

Le Président, malgré tous les problèmes que rencontre la Conférence des OING se veut positif et croit en la capacité des OING d’y faire face. Réitère son appel à lui envoyer toute idée et propositions pour le bien d’OING Service

Première intervention :
Des remerciements sont formulés pour cet appel à davantage de solidarité. Néanmoins, une attention particulière devrait être portée sur le fait que les ONG s’engagent beaucoup et s’investissent au quotidien, que ce soit en termes de force de travail et de salaires. Ces dernières comptent également beaucoup de bénévoles qui donnent de leur temps, un temps qui vaut bien plus que 120€ et c’est cela qu’il est nécessaire de mettre en avant. En effet, les grandes ONG peuvent payer des professionnels, mais ici, il y a beaucoup d’ONG qui fonctionnent essentiellement avec des bénévoles, qui représentent la société civile, les citoyens.

Deuxième intervention : (commissaire au compte)
L’intervenant rappelle la nécessité d’avoir des financements pour fonctionner, notamment pour fonctionner correctement. Il semble nécessaire de communiquer sur les missions de cette association ; OING service, car ses prérogatives restent floues et beaucoup de personnes ignorent les raisons de son existence. Un besoin de transparence et de médiatisation est ainsi mis en avant, que ce soit en interne ou en externe.

Pour cela l’intervenant proposera la création d’une sorte de règlement intérieur, qui serait envoyé en pièce jointe avec la lettre de demande cotisation. Ce document expliquerait, entre autres, l’utilisation qui est faite des comptes de l’association.

Troisième intervention :
Le troisième intervenant soulève la possibilité de rendre obligatoire la cotisation pour les associations dotées du statut participatif au Conseil de l’Europe.

Autres points / questions

Chaque délégué a la responsabilité de vérifier si son OING a réglé sa cotisation.

    Cotisation obligatoire ? Non, car problème juridique. Le COE ne peut pas obliger une OING à payer sa participation.

Comment mobiliser les 200 OING qui ne payent pas ou jamais?

    Mentionner sur le site de la Conférence le nom des OING qui ont payé leur cotisation ? Liste positive. Proposition non retenue, car alors chacun peut lire que 141 OING seulement sur 366 ont payé. Risque d’effet négatif pour la Conférence.

Conclusion

La séance s’est conclue sur une note positive, le président ayant rappelé l’importance de l’engagement des bénévoles ce qui représente une somme importante ce qui est peu ou pas compris par les instances du Secrétariat Général. Il tient à faire part de son optimisme car « si nous perdons quelques batailles, nous continuerons notre mission malgré tout et ce au nom de la société civile ».

Michel M. Muller – Président
Didier Luces, Trésorier