Organisations non gouvernementales

    SESSION D’HIVER

    GROUPE TRANSVERSAL SUR L’EUROPE
    ET LES ENJEUX MONDIAUX
    CONF/TG/GLO (2010) SYN1

    Strasbourg, le 28 février 2010

PROJET DE CARNET DE BORD DE LA REUNION DU 25 JANVIER 2010

    A L’ATTENTION DES MEMBRES DU GROUPE TRANSVERSAL SUR L’EUROPE ET LES ENJEUX MONDIAUX

    Le Groupe transversal sur l’Europe et les enjeux mondiaux réuni le 25 janvier 2010 :

    1. A adopté l’ordre du jour à l’unanimité. Cet ordre du jour était s’est concentré sur deux points principaux, donnant ainsi le temps nécessaire aux deux OING invitées de nous présenter leur travail. Ces deux points concernent l’Afrique, sujet sur lequel sera créé un groupe de travail. Ceci permettra au Groupe Transversal une prise de conscience et de responsabilité sur les problèmes sub-sahariens en collaboration avec le Centre Nord/Sud.

    2. A adopté le carnet de bord de la réunion tenue le 29 septembre 2009 [CONF/TG/GLO(2009)SYN4] à l’unanimité.

3. Présentation du projet RPAN par Emmanuelle Devuyst de l’Office catholique d’information et d’initiatives pour l’Europe (OCIPE)

      A entendu Emmanuelle Devuyst présenter le projet RPAN (Relational Peace Advocacy Network) de l’OCIPE, sur les relations entre les grandes exploitations minières dirigées par des puissances occidentales et leurs relations avec les populations locales en République démocratique du Congo (RDC). Ce projet, créé en 2006, s’efforce de lutter contre l’impunité dont bénéficient les firmes transnationales impliquées, en développant la bonne gouvernance et la transparence de l’exploitation des ressources extractives. Le réseau s’appuie sur leur bureau à Kinshasa (le CEPAS) qui est le centre des Jésuites, la United Jesuit Conference à Washington, l’OCIPE à Bruxelles et le représentant Spécial de l’Union européenne pour la Région des Grands Lacs.

      S’est instruit sur la façon de travailler d’une OING avec l’Union européenne, à savoir qui sont les décideurs responsables des grands groupes d’exploitation des richesses de la RDC et quelles en sont les implications pour la population locale: salaires, respect des droits, déplacements, appauvrissement etc.

    4. Domaine prioritaire : coopération Nord/Sud (Louise Coffi)

    - A pris note des domaines prioritaires évoqués par Louise Coffi, du Centre d’Etudes et de Prospective Stratégique (CEPS), dans sa présentation de l’Europe et des enjeux en Afrique sub-saharienne. Elle a procédé à l’analyse des rapports entre ces deux continents, soulignant l’engagement relativement faible des Européens en Afrique en général ; en évoquant toutefois les exemples de collaboration qui fonctionnent au niveau des collectivités territoriales, des initiatives privées, des actions des OING qui s’appuient sur les associations locales. Elle a déploré les points de blocage dûs au contexte politique : non respect des droits humains fondamentaux, contexte économique/gestion hasardeuse des ressources, inégale répartition des richesses, absence de politique de santé et d’éducation/formation dans bien des cas.

      - A décidé de créer un groupe de travail sur les trois propositions d’action des OING, soit :

    - avoir une action de communication qui mette en relief ce qui marche en Afrique dans divers secteurs d’activité ;
    - donner l’occasion à des personnalités africaines issues de la société civile de venir s’exprimer au Conseil de l’Europe afin de montrer un autre visage de l’Afrique ;
    - mettre en valeur le travail des ONG locales et en être le relais.

5. A été informé par le Président, qu’au cours de la réunion plénière de la Conférence des OING du 27 janvier 2010 serait signé l’accord de coopération entre la Conférence des OING et le Centre Nord/Sud.

6. A entendu Sophie Dimitroulias (Association des Femmes de l’Europe Méridionale, AFEM) sur l’actualité du partenariat euro-méditerranéen.