Lutte contre la traite des êtres humains

Publication du premier rapport du GRETA sur la Pologne

Lien vers le rapport



 Strasbourg, 06.05.2013 Les autorits polonaises ont pris plusieurs mesures importantes pour prvenir et combattre la traite des tres humains. Nanmoins, dautres mesures sont ncessaires pour amliorer la situation. Cest ce qui ressort dun rapport publi aujourdhui par le GRETA, le groupe dexperts du Conseil de lEurope sur la traite des tres humains.

Le rapport relve quen Pologne la criminalisation de la traite des tres humains nest entre en vigueur quen septembre 2010. Il y a encore un cart notable entre le nombre de victimes identifies et le nombre de poursuites judiciaires et condamnations. Le GRETA considre que malgr les efforts dploys pour assurer la formation des professions concernes, il reste ncessaire de renforcer les connaissances et la sensibilit des juges, procureurs, enquteurs autres professionnels sur la traite ainsi que sur les droits des victimes.

Le rapport du GRETA considre que la transparence qui caractrise lorganisation et le financement des activits de lutte contre la traite ainsi que linstauration de structures spcialises sont des lments positifs. De mme, le rapport souligne lapproche multidisciplinaire lidentification des victimes ainsi que les instructions spciales adresses la police et aux garde-frontires en matire didentification.

Nanmoins, davantage de mesures sont ncessaires afin que toutes les victimes de la traite puissent tre correctement identifies. Le rapport souligne en particulier lattention accrue devant tre consacre lidentification des victimes de traite aux fins dexploitation de main duvre, problme croissant en Pologne.   

Par ailleurs, le rapport en appelle aux autorits pour quelles introduisent une procdure nationale didentification des enfants victimes de traite et lamlioration du systme dassistance adapt leurs besoins.

Enfin, le GRETA exhorte les autorits polonaises faciliter et garantir lindemnisation des victimes de la traite. Malgr les dispositions lgales existantes, trs peu de victimes de la traite, voire aucune, se sont vues accorder une indemnisation.   

Ce rapport est la premire valuation par le GRETA de la mise en uvre par la Pologne de la  Convention anti-traite (2005) du Conseil de l'Europe. Celle-ci est entre en vigueur au titre de la Pologne en mars 2009.

Contact : Can Fisek, attach de presse, tl. +33 3 88 41 30 41

Couverture mdiatique

RZECZPOSPOLITA: http://www.rp.pl/artykul/17,1006159-Polak-wykorzystany--ale-i-wykorzystujacy.html

GAZETA WYBORCZA: http://wyborcza.pl/1,75478,13859578,Nowoczesne_niewolnictwo_jest_tez_w_Polsce.html

WEST : 10 May 2013