Lutte contre la traite des êtres humains

Publication du premier rapport du GRETA sur lAzerbadjan

Lien vers le rapport

Strasbourg, le 23 mai 2014 Le Groupe dexperts sur la lutte contre la traite des tres humains (GRETA) du Conseil de lEurope publie aujourdhui son premier rapport dvaluation sur lAzerbadjan.

Dans son rapport, le GRETA salue les mesures prises par lAzerbadjan pour prvenir et combattre la traite des tres humains, notamment par ladoption dune lgislation et de plans daction nationaux anti-traite ainsi que la cration dun coordonnateur national et dun groupe de travail sur la lutte contre la traite.

Le rapport met en avant les initiatives qui ont t prises pour sensibiliser le public au phnomne de la traite mais souligne limportance de renforcer la prvention au travers de la promotion de lgalit entre les femmes et les hommes et de dcourager la demande de services fournis par des personnes soumises la traite, en partenariat avec le secteur priv et la socit civile.

Le GRETA souligne que le rle et la contribution des ONG et dautres parties prenantes, telles que les inspecteurs du travail et les professionnels de sant, lidentification des victimes de la traite devraient tre renforcs en formalisant la participation de ces acteurs au mcanisme national dorientation. En outre, des efforts supplmentaires restent ncessaires pour identifier de manire proactive les victimes de la traite aux fins dexploitation par le travail.

Selon le rapport, les autorits se doivent de veiller ce quun hbergement sr ainsi que dautres mesures dassistance soient fournis aux victimes et ce quelles cooprent avec les autorits denqute ou non. Le GRETA souligne par ailleurs que les victimes devraient tre systmatiquement informes de la possibilit dobtenir une indemnisation et que leur accs lindemnisation devrait tre assur.

Enfin, le GRETA appelle les autorits azerbadjanaises intensifier leurs efforts pour faire en sorte que les infractions de traite fassent lobjet denqutes proactives et de poursuites rapides et effectives. Le rapport souligne la ncessit damliorer la formation et la spcialisation des juges, procureurs et enquteurs.

Avant d'laborer son rapport dvaluation, le GRETA a tenu des consultations avec les autorits concernes et les organisations non gouvernementales et internationales participant la lutte contre la traite en Azerbadjan. Un premier projet confidentiel de ce rapport a t envoy aux autorits azerbadjanaises et leurs commentaires ont t pris en compte dans le rapport final adopt par le GRETA. Ce rapport est publi avec les commentaires finaux des autorits azerbadjanaises, comme le prvoit la Convention du Conseil de l'Europe sur la lutte contre la traite des tres humains. Sur la base du rapport du GRETA, le Comit des Parties la Convention envisagera l'adoption de recommandations adresser au Gouvernement azerbadjanais.

[Cliquez ici pour plus dinformations sur lAzerbadjan et la Convention du Conseil de l'Europe sur la lutte contre la traite des tres humains]