Commission européenne contre le racisme et l'intolérance (ECRI)


Communiqué de presse – 20.03.2001

« La discrimination raciale est une violation grave des droits de l’homme », déclare Walter Schwimmer

Strasbourg, 20.03.2001 - « La discrimination fondée sur la race, l’origine ethnique ou nationale, la religion, la langue ou la culture, constitue une grave violation des droits de l’homme. Il faut la combattre par tous les moyens légaux », a souligné Walter Schwimmer, Secrétaire Général du Conseil de l’Europe, dans une déclaration à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre la discrimination raciale (21 mars).

« Des actes de violence raciste sont perpétrés à l’égard des immigrés, réfugiés et des demandeurs d’asile. Des personnes se voient refuser un emploi, un logement ou la fourniture d’un service en raison de la couleur de leur peau. Des hommes et des femmes politiques n’hésitent pas à utiliser un discours raciste et xénophobe pour gagner un électorat ».

M. Schwimmer a toutefois noté une évolution générale des mentalités et une vraie volonté de réagir au niveau politique. Dans ce contexte, il a rappelé l’ouverture à la signature, à Rome, en novembre 2000, du Protocole n° 12 à la Convention européenne des Droits de l’Homme, portant sur la discrimination, signé à ce jour par 26 des 43 Etats membres de l’Organisation.

Il a rappelé que l’Organisation s’était dotée en 1993 d’un organe de surveillance du racisme, l’ECRI, composée de membres indépendants, dont les rapports, pays par pays, citent les bonnes pratiques et les manquements. Suite à ces rapports certains pays ont modifié leurs législations, ou ont mis en place des programmes de formation, a précisé M. Schwimmer.

Le Conseil de l’Europe veut accorder une haute priorité à la lutte contre le racisme, la xénophobie, l’antisémitisme et l’intolérance, a conclu le Secrétaire général. C’est pourquoi, sous le slogan « Tous différents, tous égaux : de la théorie à la pratique », il a récemment coordonné les préparatifs européens à la « Conférence mondiale contre le racisme, la discrimination raciale, la xénophobie et l’intolérance qui y est associée », qui se déroulera à Durban (Afrique du Sud), du 31 août au 7 septembre 2001.