Commission européenne contre le racisme et l'intolérance (ECRI)

   
Bienvenue sur le site de la Commission européenne
contre le racisme et l'intolérance (ECRI)

L’ECRI, organe de protection des droits de l’homme du Conseil de l'Europe, composé d’experts indépendants, est chargée du suivi des problèmes de racisme, de xénophobie, d’antisémitisme, d’intolérance et de discrimination fondée sur des motifs tels que la « race », les origines ethniques/nationales, la couleur, la nationalité, la religion et la langue (discrimination raciale) ; elle élabore des rapports et adresse des recommandations aux Etats membres.


L'actualité


 



La Commission anti-racisme du Conseil de l’Europe prépare un rapport sur la Turquie

Turkey[10/11/2015] Une délégation de la Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI) a visité la Turquie du 2 au 6 novembre 2015, première étape dans la préparation d’un rapport de monitoring. Durant sa visite, la délégation de l’ECRI a recueilli des informations sur la législation, les discours de haine, la violence, les politiques d’intégration, les questions concernant les LGBT et d’autres sujets.   [suite]

Evènements

 
Calendrier 2016

 Tous les évènements
 


 

La Commission anti-racisme du Conseil de l’Europe prépare un rapport sur le Royaume-Uni

United Kingdom[10/11/2015] Une délégation de la Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI) a visité le Royaume-Uni du 2 au 6 novembre 2015, première étape dans la préparation d’un rapport de monitoring. Durant sa visite, la délégation de l’ECRI a recueilli des informations sur la législation, les discours de haine, la violence, les politiques d’immigration et d’intégration et les questions concernant les LGBT.    [suite]

 

 

Nouveaux rapports sur la lutte contre le racisme et l'intolérance: Autriche, République tchèque, Estonie

Agora[13/10/2015] La Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI) publie aujourd’hui des rapports de monitoring sur l'Autriche, la République tchèque et l'Estonie.

Autriche: L’ECRI indique, parmi les problèmes majeurs, le sentiment d’antipathie à l’égard des migrants et le discours de haine en ligne qui ont atteint un niveau inquiétant malgré les politiques d’intégration et la sensibilisation. [français] [anglais] [allemand]

République tchèque: L’ECRI se dit vivement préoccupée par la persistance de la ségrégation des enfants roms à l’école et la prévalence de propos haineux contre les Roms dans le discours politique. [
français] [anglais] [tchèque]

Estonie:
Des problèmes demeurent, dont un taux de chômage plus élevé dans les régions à prédominance russophone et la mise en œuvre insatisfaisante de la nouvelle politique linguistique dans les établissements d’enseignement secondaire du deuxième cycle.
[français] [anglais] [estonien

 

La Commission anti-racisme du Conseil de l’Europe prépare un rapport sur «l'ex-République yougoslave de Macédoine»

Skopje[29/09/2015]  Une délégation de la Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI) a visité «l'ex-République yougoslave de Macédoine»  du 21 au 25 septembre 2015, première étape dans la préparation d’un rapport de monitoring. Durant sa visite, la délégation de l’ECRI a recueilli des informations sur la législation, les discours de haine, la violence, les politiques d’intégration, les questions concernant les LGBT et d’autres sujets.  [suite]

 

 

Table ronde de l'ECRI en Roumanie

Romania[21/09/2015] En coopération avec le Conseil national de lutte contre la discrimination de Roumanie, l’ECRI organise une table ronde à Bucarest le 29 septembre 2015 pour discuter des suites données aux recommandations faites dans son rapport publié en 2014 sur la Roumanie.[suite

 

 

La Commission anti-racisme du Conseil de l’Europe prépare un rapport sur l'Italie

Italy[21/09/2015] Une délégation de la Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI) a visité l’Italie du 13 au 18 septembre 2015, première étape dans la préparation d’un rapport de monitoring. Durant sa visite, la délégation de l’ECRI a recueilli des informations sur la législation, les discours de haine, la violence, les politiques d’immigration et d’intégration, aussi que les questions concernant les LGBT.  [suite]

 

 

La Commission anti-racisme du Conseil de l’Europe prépare un rapport sur l’Arménie

Armenia[17/09/2015]  Une délégation de la Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI) a visité l’Arménie du 7 au 11 septembre 2015, première étape dans la préparation d’un rapport de monitoring. Durant sa visite, la délégation de l’ECRI a recueilli des informations sur la législation, les discours de haine, la violence, les politiques d’intégration, les questions concernant les LGBT et d’autres sujets. [suite]

 

Montée spectaculaire de l’antisémitisme, de l’islamophobie et du discours de haine en ligne : rapport annuel de la Commission anti-racisme du Conseil de l'Europe

CoE
[09/07/2015]  Compte tenu des conflits au Moyen‑Orient, des actes de violence islamiste en Europe et des incidents liés à l’arrivée massive et sans précédent de migrants, la Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI) voit dans l’augmentation spectaculaire de l’antisémitisme, dans l’islamophobie, dans le discours de haine en ligne et dans les discours politiques xénophobes les grandes tendances de 2014. C’est ce qui ressort de son rapport annuel publié aujourd’hui. [suite]
 

 

La lutte contre la discrimination raciale et l’intolérance en Belgique: table ronde de la Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI) à Bruxelles

Belgium[24/06/2015] En coopération avec le Centre interfédérale belge pour l’égalité des chances, l’ECRI organise une table ronde à Bruxelles le 1er juillet 2015 pour discuter des suites données aux recommandations faites dans son rapport publié en 2014 sur la Belgique.  [suite



Déclaration de la Commission anti-racisme du Conseil de l’Europe sur la crise humanitaire actuelle en Méditerranée /span>

Agora[19/06/2015] La Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI) tient à exprimer sa grave  préoccupation concernant la présente crise humanitaire dans la région méditerranéenne qui a déjà coûté tant de vies humaines. [suite]