Accord européen et méditerranéen sur les risques majeurs



 ACCORD EUR-OPA RISQUES MAJEURS - OUTIL DE COOPERATION INTERNATIONALE


L'accord EUR-OPA Risques majeurs est une plate-forme de coopération dans le domaine des risques majeurs entre les pays d’Europe et du Sud de la Méditerranée. Son domaine de compétence est lié aux catastrophes naturelles et technologiques majeures - la connaissance, la prévention, la gestion des crises, l’analyse post-crise et la réhabilitation.
 

Les objectifs principaux de l’Accord EUR-OPA Risques majeurs sont de resserrer et de dynamiser la coopération entre les États membres d’un point de vue pluridisciplinaire, afin d’assurer une meilleure prévention et protection face aux risques et une meilleure préparation en cas de catastrophes naturelles et technologiques majeures.


Crée en 1987 par le Comité des Ministres du Conseil de l'Europe [voir le texte de la Résolution (87)2], l’Accord partiel est dit «ouvert» car les États non membres du Conseil de l’Europe peuvent aussi demander à y adhérer. Il compte aujourd'hui 26 Etats membres.


Sur le plan politique, l'organe décisionnel est la Session Ministérielle (qui a lieu tous les quatre ans) où chaque Etat est représenté par son(ses) ministre(s) responsables en matière de risques naturels et technologiques majeurs. Des circonstances particulières peuvent cependant justifier la convocation spéciale du groupe en dehors des réunions régulières.


Il est assisté par le Comité des Correspondant Permanents, qui se réunit, à partir de 2013, une fois par an, où chaque Etat est représenté par un Correspondant qui agit comme relais permanent entre les autorités nationales et l'Accord. A cette fin, ils ont notamment pour tâche:

 

de préparer les réunions ministérielles;

de rassembler les matériaux nécessaires pour l'élaboration et la publication des documents de base et des résolutions adoptées;

d'échanger et partager des informations sur les événements importants qui ont eu lieu dans les pays participants.

 

Les langues utilisées lors des réunions sont l'anglais et/ou le français. Les documents de réunion sont reproduits en anglais et/ou en français.

 

Sur le plan scientifique et technique, le rôle spécifique des Centres Euro-méditerranéens spécialisés est de développer des projets, tant au niveau national que régional, qui visent à améliorer au sein de la population la sensibilisation et la résilience aux risques majeurs.

 

Une fois par an la Réunion des Directeurs des Centres Euro-méditerranéens spécialisés facilite la contribution concrète aux objectifs communs des différents partenaires à travers la mise en œuvre de programmes européens d’information, de formation, de recherche et d'expertise.