Culture, patrimoine et diversité


Sud-Est de l’Europe : Projets pilotes de développement local (LDPP)

 

Bulgarie

Région de Strandja

 

Objectif général


Le LDPP a pour but général d’aider les institutions nationales, régionales et locales à évaluer le potentiel de développement économique et social durable du territoire, fondé sur la mise en valeur du patrimoine naturel et culturel.

 

Objectifs particuliers


L’angle d’approche du LDPP consiste à tester certains modèles de développement novateurs et à établir les cadres institutionnels et législatifs permettant de définir les politiques régionales et les mécanismes de décentralisation voulus. Les objectifs particuliers sont les suivants :

 

Concevoir, pour la région, un projet commun de développement local ;

Choisir une approche participative innovante, s’appuyant sur les ressources humaines locales, pour élaborer et gérer le projet de développement à long terme du territoire ;

Améliorer et développer les capacités de gestion durable du territoire ;

Adopter une charte du territoire définissant les grandes orientations et stratégies de développement et de valorisation du territoire ainsi que le programme d’activités permettant d’atteindre ces objectifs.

 

Pertinence du projet au regard des objectifs et des priorités du pays


La région de Strandja, qui a souffert d’être d’un accès restreint pendant des décennies, du fait de la proximité de la frontière et de son statut de zone militaire, est l’une des régions les plus pauvres et les moins développées de Bulgarie. Le processus de dépeuplement est le principal problème social qui ne cesse de s’aggraver. La population se heurte en permanence à des difficultés pour trouver un emploi, gagner sa vie, créer une petite entreprise et trouver des marchés pour sa production et ses services. La plupart des habitants sont, par conséquent, découragés et ont besoin de mesures incitatives pour pouvoir prendre des initiatives et commencer à contribuer eux-mêmes au développement économique de la région.

 

La disponibilité des ressources naturelles et culturelles porte à recommander la mise en œuvre d’une stratégie de développement volontariste afin d’attirer de nouveaux investissements, de développer de nouveaux programmes et d’absorber le potentiel des ressources naturelles et humaines disponibles. Une économie durable et équilibrée permettra aussi de développer la prospérité, sur la base d’un atout comme la situation géographique stratégique du lieu qui offre un débouché sur la mer Noire, jouxte la frontière avec la République de Turquie et constitue un carrefour pour les transports à proximité des montagnes du Balkan oriental. En outre, il est prévu de promouvoir les traditions dans le domaine du tourisme, de l’industrie manufacturière et de l’agriculture.

 

Identification des besoins et contraintes perçus dans la région pilote


Le LDPP offre aux institutions nationales et aux autorités locales bulgares la possibilité d’améliorer leurs synergies et de promouvoir des politiques modernes de développement, ciblées principalement sur les zones rurales dotées d’une forte identité culturelle et d’un réel potentiel économique.

 

La mise en œuvre du projet pilote constitue un défi à relever non seulement dans l’intérêt immédiat de la région de Strandja et de ses habitants mais aussi pour l’étude de nouveaux modèles de développement, fondés sur la promotion du patrimoine en tant que notion clé au cœur des initiatives locales et facteur majeur de développement économique et social. Répondant aux priorités nationales de la Bulgarie, le LDPP est conçu en fonction de problèmes qui concernent directement les pouvoirs publics. Par conséquent, il contribue à modifier les politiques existantes et à rendre les pratiques de l’Etat et des autorités locales plus efficaces en influant directement sur le cadre législatif et réglementaire, tout en renforçant le rôle de la population locale et de la société civile dans le processus décisionnel.

 

Partenaires et bénéficiaires finaux


Les ministères responsables du développement économique et social durable en Bulgarie (ministère de la Culture ; ministère du Développement régional et des Travaux publics ; ministère de l’Environnement et de l’Eau ; ministère des Affaires étrangères ; ministère des Finances ; ministère du Travail et de la Politique sociale ; ministère des Transports, des Techniques de l’information et des Communications ; ministère de l’Economie, de l’Energie et du Tourisme ; ministère de l’Education, de la Jeunesse et des Sciences ; ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation) ;

Les trois municipalités sur le territoire desquelles le projet pilote est mis en œuvre (Malko Tarnovo, Sredets et Tsarevo) ;

Des ONG, des organisations culturelles, d’autres institutions sociales, des organismes professionnels et des PME.

 

Etat d’avancement


Une Unité de mise en œuvre du projet a été instituée sur le territoire pilote ; elle se compose d’un chef de projet et d’un chef de projet adjoint qui mettent en œuvre le projet ;

La population locale peut être mobilisée grâce à plusieurs actions pilotes et sensibilisée davantage à la valeur du patrimoine naturel et culturel en tant que ressource pour un développement socio-économique plus durable ;

Un logo a été conçu pour une meilleure promotion du Projet pilote de développement local avec des partenaires locaux et nationaux ; - Les réalisations et synergies au niveau local ont contribué à mobiliser les partenaires nationaux et à les convaincre de participer au projet, de se l’approprier et de renouveler leurs engagements politiques ; - Des négociations et des discussions ont lieu actuellement avec des partenaires potentiels pour les convaincre de participer au projet.

 

Plan d’action


Les structures de gestion qui manquent encore au niveau national comme la Commission interministérielle et le Comité directeur vont être instituées et devenir opérationnelles ;

Le ministère de la Culture doit désigner officiellement le coordinateur du projet ;

Le mémorandum d’accord et le mandat peuvent être signés par les différents partenaires de manière à ce que la phase préliminaire puisse être finalisée ;

Une fois que les partenaires nationaux auront été convaincus de participer au projet, un groupe d’experts interministériel pourra être créé pour analyser les effets positifs qu’aura, pour chaque partenaire, la mise en œuvre du Projet pilote de développement local sur le territoire pilote ;

Une brochure sur le territoire pilote sera publiée et traduite en anglais pour une meilleure promotion du Projet pilote de développement local de la région de Strandja ;

des groupes de travail thématiques seront institués pour établir le diagnostic du territoire en tant qu’évaluation commune et intégrée de la situation socio-économique de la région, reflétant la vision transversale globale et collective de la zone par sa population.



 

Quelques chiffres

Région pilote : Strandja


Superficie : 2450 km2


Population : 31000


Site web du projet

 

Contact

Ms Ekaterina Georgieva IVANOVA

9A Tzar Kaloyan Str

8162 MALKO TARNOVO

+359 5952 3077