Organisations non gouvernementales

Appel du Mouvement international de jeunes pour les droits de l’homme, OING dotée du statut participatif, qui risque d’être expulsé de ses locaux

Le Mouvement international de jeunes pour les droits de l’homme, membre de la Conférence des OING, dont le siège est à Voronej (Russie), risque d’être expulsé de ses locaux.

Le Mouvement international de jeunes pour les droits de l’homme est l’un des fondateurs de la Maison des droits de l’homme – Voronej, qui rassemble des organisations de la société civile et des organisations de défense des droits de l’homme ayant une dimension régionale, fédérale et internationale. Ces organisations (dont le secrétariat du Mouvement) partagent des locaux dans un vieux bâtiment du centre-ville qu’elles louent à la municipalité à un prix dérisoire depuis de nombreuses années. En avril 2011, la Maison des droits de l’homme a accueilli une table ronde de la Conférence des OING sur la coopération entre les défenseurs des droits de l’homme et les autorités.

La Maison des droits de l’homme risque aujourd’hui d’être expulsée de ses locaux, car la municipalité ne souhaite pas reconduire le bail qu’elle a signé avec le Mouvement international de jeunes pour les droits de l’homme et une autre ONG, la Confédération du travail libre. La municipalité dit avoir besoin du bâtiment pour étendre les activités de son centre de jeunesse. Elle ne propose aucune solution aux ONG membres de la Maison des droits de l’homme qui ne peuvent actuellement faire face à un loyer commercial. La poursuite de leurs activités et leur existence future sont donc gravement menacées.

Nous vous demandons de soutenir le Mouvement international de jeunes pour les droits de l’homme et les autres ONG membres de la Maison des droits de l’homme – Voronej en écrivant aux autorités au nom de vos ONG pour leur faire part de vos préoccupations.

Vous trouverez ci-joint un exemple de lettre, avec toutes les adresses (en anglais et en russe).

Pour toute question, veuillez vous adresser à save@hrworld.ru. Nous vous serions également reconnaissants de nous envoyer une copie des lettres à cette adresse.

Anna Dobrovolskaya, au nom du Mouvement international de jeunes pour les droits de l’homme.