Retour

La Convention d’Istanbul comme un instrument de lutte contre la violence à l’égard des femmes au Maroc : Réunion de la Commission pour la prise en charge des femmes victimes de violence

Rabat 23 octobre 2020
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
La Convention d’Istanbul comme un instrument de lutte contre la violence à l’égard des femmes au Maroc : Réunion de la Commission pour la prise en charge des femmes victimes de violence

Dans le cadre de son Partenariat avec le Royaume du Maroc 2018-2021, le Conseil de l’Europe appuie le renforcement des capacités de la Commission pour la prise en charge des femmes victimes de violence du Maroc et a contribué à ce titre à l’organisation de la réunion de la Commission tenue le 21 octobre 2020 au Centre des Formations et des Rencontres nationales (Rabat).

L’événement a permis aux membres de la Commission de mieux connaître la Convention du Conseil de l'Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique (Convention d'Istanbul) ainsi que son mécanisme de suivi, et de découvrir des bonnes pratiques sur la mise en œuvre de ladite Convention. Suite aux présentations, un débat et une session des questions/réponses sur la Convention d’Istanbul a eu lieu.

Depuis 2012, la lutte contre la violence à l'égard des femmes est un domaine d’action prioritaire du partenariat entre le Royaume du Maroc et le Conseil de l’Europe. Les autorités marocaines ont manifesté à plusieurs reprises leur intérêt pour une éventuelle adhésion à la Convention d’Istanbul.

Le Conseil de l’Europe reste à la disposition des autorités du Maroc pour contribuer à relever les défis auxquels il fait face en vue de lutter contre toutes les formes de violences faites aux femmes et de renforcer leur protection.

 

Cette initiative bénéficie du soutien financier de la Norvège, de Monaco, du Liechtenstein et de l’Espagne dans le cadre du Partenariat de Voisinage du Conseil de l’Europe avec le Maroc 2018-2021. 


Conseil de l'Europe Conseil de l'Europe
Suivez-nous Suivez-nous