Retour

Suède : il est temps de lever les mesures d’urgence dans le domaine des migrations pour renforcer les droits de l'homme

Déclaration du Commissaire aux droits de l'homme, Nils Muižnieks, à l’issue d’une visite de cinq jours dans le pays
Commissaire aux droits de l’homme Strasbourg 6 octobre 2017
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Suède : il est temps de lever les mesures d’urgence dans le domaine des migrations pour renforcer les droits de l'homme

« La Suède, qui a joué un rôle majeur dans l’assistance aux personnes ayant besoin d’une protection internationale, devrait poursuivre son action », a déclaré Nils Muižnieks, Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l'Europe, à l’issue d’une visite de cinq jours en Suède. Tout en saluant les efforts déployés par la Suède dans le cadre des programmes de relocalisation et de réinstallation, le Commissaire rappelle la nécessité urgente de renforcer la solidarité européenne et de prévoir des voies légales et sûres permettant aux personnes en quête de protection de gagner l’Europe.

Notant la baisse rapide du nombre de demandeurs d'asile, après le pic de 163 000 atteint en 2015, le Commissaire exprime l’espoir que les mesures temporaires ayant instauré des restrictions en 2016, en réponse à cet afflux, et qui devaient initialement s’appliquer jusqu’en 2019, seront levées avant cette date. « Il importe de lever les mesures d’urgence le plus tôt possible, tout particulièrement lorsqu’elles ont pour effet de limiter le droit au regroupement familial », indique le Commissaire.

Lire l'intégralité de larticle - Suède : il est temps de lever les mesures d’urgence dans le domaine des migrations pour renforcer les droits de l'homme             


Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter